Roxana Maracineanu, un ministre des Sports « fossoyeur », pour Patrick Kanner

Roxana Maracineanu, un ministre des Sports « fossoyeur », pour Patrick Kanner

Invité de l’émission « Audition publique » sur Public Sénat et LCP, l’ancien ministre des Sports pose un regard sévère sur les orientations budgétaires prises depuis le début du quinquennat Macron concernant les Sports.
Public Sénat

Par Helena Berkaoui

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Je suis totalement effaré de voir que l’un des rares budgets qui a diminué, c’est celui du sport, on vient d’avoir les JO et on diminue pour la deuxième fois consécutive », s’indigne Patrick Kanner, invité de l’émission « Audition publique » sur Public Sénat et LCP. L’ancien ministre des Sports qui a « porté la candidature des JO pour Paris 2024 » est aujourd’hui « extrêmement choqué de la manière dont le ministère de Roxana Maracineanu fonctionne ».

« La ministre est en train de négocier avec les fédérations sportives le transfert de 1 600 postes de conseillers techniques et sportifs, ceux qui repèrent les futurs champions », souligne encore le sénateur Patrick Kanner. « Pour moi c’est un ministre fossoyeur qui va transformer progressivement ce ministère, qui a été créé par Herzog », déplore-t-il encore replaçant la politique en matière de Sports dans une tradition politique : « C’est une histoire qui considère le sport comme étant un vecteur d’épanouissement, de liberté, de lien social ».

Patrick Kanner « revendique, une compétence régalienne pour le sport dans notre pays et considère qu’affaiblir le sport est une manière de considérer cette activité humaine comme étant résiduelle ». Lui considère que le ministère des Sports, qui plus est avec les JO de 2024, aurait dû se voir attribuer un financement jusqu’à 2024 amenant à doubler le budget des Sports.

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le