Royal: Fillon doit s’appliquer les “sacrifices” qu’il demande

Royal: Fillon doit s’appliquer les “sacrifices” qu’il demande

Ségolène Royal a estimé vendredi que François Fillon, qui a rémunéré son épouse comme assistante parlementaire pendant plusieurs...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Ségolène Royal a estimé vendredi que François Fillon, qui a rémunéré son épouse comme assistante parlementaire pendant plusieurs années, devait s'appliquer à lui-même les "sacrifices" qu'il demande aux Français.

"François Fillon appelle les Français à faire des sacrifices, il faut qu'il s'applique ces principes à lui même", a souligné l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle (en 2007) sur France 2.

La ministre de l'Environnement a également jugé que "le mieux serait que cette possibilité (pour un élu d'employer des personnes de sa famille) - qui ne doit pas bien sûr conduire à des emplois fictifs - soit supprimée".

"C'est cela que les Français attendent", a-t-elle ajouté, précisant que pour sa part, "ça ne lui était jamais arrivé".

Candidat des Républicains à la présidentielle, François Fillon, qui a fait de sa probité un axe de campagne, a fermement démenti jeudi que son épouse Penelope ait bénéficié d'emplois fictifs, notamment en tant qu'assistante parlementaire, comme l'affirme le Canard enchaîné.

Dans la même thématique

Royal: Fillon doit s’appliquer les “sacrifices” qu’il demande
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le

Royal: Fillon doit s’appliquer les “sacrifices” qu’il demande
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le