Rugy: le revenu universel, “dernier truc à la mode”

Rugy: le revenu universel, “dernier truc à la mode”

François de Rugy, président du Parti écologiste et candidat à la primaire organisée par le PS, estime que le revenu universel est...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

François de Rugy, président du Parti écologiste et candidat à la primaire organisée par le PS, estime que le revenu universel est le "dernier truc à la mode".

"C’est un peu le dernier truc à la mode, si vous me permettez l'expression, ce revenu de base. Mais dès qu’on creuse un peu, plus personne ne dit et ne pense à la même chose", a-t-il déclaré mercredi sur iTélé.

Le candidat à la primaire explique: "Benoît Hamon il est un peu plus précis, il faut lui reconnaître, et il dit 300 milliards de coût, (...) mais on les trouve où les 300 milliards ?" .

"Alors à la droite, ils vont dire +on supprime toutes les allocations chômage, toutes les pensions de retraite, toutes les allocations logement+, là on pourrait peut-être trouver les 300 milliards. Si on ne fait pas ça ça veut dire qu'on va augmenter les impôts, ça veut dire multiplier la CSG par quatre, pour financer ça. Donc là moi je dis non, on ne va pas s’engager dans la présidentielle en présentant un programme aux Français qui se traduirait par une hausse massive des impôts alors qu'il y en a déjà trop".

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le