Sans-abri: les candidats à la présidentielle interpellés avant le débat

Sans-abri: les candidats à la présidentielle interpellés avant le débat

"En finir avec le scandale des sans-domicile": à quelques heures d'un débat télévisé inédit mardi entre les onze candidats à la...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

"En finir avec le scandale des sans-domicile": à quelques heures d'un débat télévisé inédit mardi entre les onze candidats à la présidentielle, la fondation Abbé Pierre demande que "le problème du logement entre enfin dans le débat politique".

"La Fondation espère que lors du débat auquel vous allez participer ce soir, la question de la crise du logement sera enfin prise en compte et sera au coeur de vos préoccupations", écrit-elle dans une lettre ouverte adressée aux candidats.

Rappelant que 2.000 personnes en France meurent encore chaque année dans la rue, la fondation qui a présenté lundi aux candidats six mesures intitulées "Sans domicile: objectif zéro", demande publiquement au candidat qui sera élu de s'engager "solennellement à mettre en oeuvre ce plan dès votre arrivée au pouvoir".

Le Samu social de Paris qui gère le 115, le numéro d'urgence réservé aux sans-abri, a également adressé mardi vingt propositions aux candidats, car "réduire le nombre de personnes à la rue est possible".

"A la veille de l'élection présidentielle, le Samusocial de Paris interpelle les candidats sur la priorité qu'ils entendent donner à la lutte contre la grande exclusion, les moyens qu'ils mettront dans ce combat et les engagements qu'ils sont prêts à prendre", écrit le 115 sur son site internet, demandant notamment la création de 10.000 places d'hébergement, un renforcement des maraudes ou encore rendre le numéro d'urgence plus facile à joindre.

A 19 jours du premier tour de la présidentielle, les onze candidats ont rendez-vous mardi soir pour une joute télévisée axée sur les thèmes cruciaux de l'emploi, la sécurité et le social.

Dans la même thématique

Sans-abri: les candidats à la présidentielle interpellés avant le débat
6min

Politique

Attal présente son programme et renvoie dos à dos « Nupes » et RN : « Le 30 juin, j’aimerais que les Français me choisissent » 

Ce jeudi 20 juin, le Premier ministre a dévoilé une série de mesures sur le pouvoir d’achat, le travail, la transition écologique ou encore la justice des mineurs, qui seront portées par les candidats de la majorité aux législatives anticipées. Gabriel Attal n’a pas hésité à personnaliser le scrutin, appelant les Français à « le choisir » dès le premier tour.

Le