Second tour des régionales : abstention estimée à 65,7 %

Second tour des régionales : abstention estimée à 65,7 %

Selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP-Assemblée nationale/Public Sénat, le taux d’abstention devrait s’établir à 65,7 %, à 20 heures, en léger recul comparé au premier tour, où elle était de 66,7 %.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

L’abstention record du premier tour des départementales et régionales n’a visiblement pas entraîné une mobilisation plus forte des électeurs pour le second tour. Selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP-Assemblée nationale/Public Sénat, le taux d’abstention devrait être de 65,7 % à 20 heures. Soit environ un point de moins que les 66,7 % du premier tour.

Le sursaut de participation est donc très léger et l’abstention devrait encore atteindre un niveau extrêmement élevé pour ce scrutin.

Selon les chiffres officiels du ministère de l’Intérieur, à 17 heures, la participation s’élève à 27,89 %, soit environ un point de plus que la semaine dernière (26,72 %). A midi, elle était de 12,66 %, un chiffre également comparable au premier tour (12,22 %).

 

L’abstention est la plus élevée dans le Grand Est, regain de participation de 4 points en Paca

Concernant l'abstention par région, comme au premier tour, c’est dans la région Grand Est que l’abstention a été la plus élevée, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP-Assemblée nationale/Public Sénat. Elle s’établit à 70 % (0,4 point de moins qu’au premier tour) Inversement, c’est en Corse que les électeurs se sont le plus mobilisés avec 41,8 % d’abstention seulement (contre 42,90 au premier tour).

Fait à souligner, c’est en Provence-Alpes-Côte-d’Azur que le recul d’un tour à l’autre est le plus marqué. L’abstention, qui était de 66,30 % au premier tour, est de 62,2 % au second, soit un recul de 4,1 %.

Six régions sur douze en France métropolitaine sont en dessous de la moyenne nationale d’abstention (65,7 %) : Bretagne, Bourgogne-France-Comté, Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Occitanie et Corse.

 

Dans la même thématique

Migration Europe
6min

Politique

Pacte européen asile et migration : qu'ont voté les eurodéputés français ?

Soutenu par les sociaux-démocrates et la droite européenne, le pacte asile et migration a été adopté au Parlement européen. Mais, contrairement à leurs collègues des autres États membres, Raphaël Glucksmann et François-Xavier Bellamy – têtes de liste socialiste et Les Républicains – se sont opposés au texte.

Le

Paris: weekly session of questions to the government at the Senate
3min

Politique

RIP sur l’immigration : pour Bruno Retailleau, le Conseil constitutionnel « outrepasse son rôle »

Les Républicains s’en prennent une nouvelle fois au Conseil constitutionnel après avoir vu leur proposition de référendum d’initiative partagée (RIP) sur l’immigration invalidée par les Sages. « Un nouveau tournant » pour le patron de la droite sénatoriale qui avait déjà eu des mots assez durs à l’égard de la plus haute juridiction lors de la large censure de la loi immigration.

Le