Seine-Maritime : un parc éolien qui divise

Seine-Maritime : un parc éolien qui divise

Voilà près de 10 ans qu’un projet de parc éolien off-shore au large de Dieppe suscite la controverse. Reportage
Public Sénat

Par Fabien Recker

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Approuvé par l’agence française pour la biodiversité, le chantier vient d’obtenir le feu vert de la préfecture. Au grand désarroi des pêcheurs de Dieppe et du Tréport qui dénoncent le choix d’une zone très poissonneuse et le manque de concertation des pouvoirs publics. Le sénateur de Seine-Maritime Didier Marie, ancien président du département, défend le projet. Reportage

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le