SNCF : Eric Coquerel penche pour un référendum national

SNCF : Eric Coquerel penche pour un référendum national

Eric Coquerel, député de la France Insoumise de Seine-Saint-Denis, considère qu’un référendum national sur la question de l’ouverture à la concurrence de la SNCF serait une bonne chose.  
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

L’intersyndical de la SNCF se réunit mercredi pour savoir quelle suite donner au mouvement. Une idée se détache, celle d’appliquer un référendum interne d’entreprise, comme pour le cas d’Air-France.

« S’il y avait un référendum en réalité à faire, une fois le retrait du projet, ce serait un référendum national, parce que la SNCF, c’est une entreprise publique (…) Pour savoir si oui ou non, on ouvre la SNCF à la concurrence » déclare Eric Coquerel, député de la France Insoumise de Seine-Saint-Denis.

 « Moi je ne crois pas que tous les Français ont envie de casser tous les services publics » estime l’élu. « Je pense que derrière les pilotes d’Air-France, derrière les cheminots de la SNCF etc… Ce qu’on attaque tout le temps, c’est les revenus du travail, de ceux qui gagnent leur travail en produisant une richesse, et non pas en profitant de la rente des actions que le gouvernement favorise à outrance, et deuxièmement qui ceux qui ont des statuts ».

Eric Coquerel persiste et signe : « Je crois qu’Emmanuel Macron, il a un objectif, c’est de casser tous les statuts dans ce pays, pour revenir à une espèce de rapport social digne du XIXème siècle ».

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le