SNCF : le statut de cheminot est une « prison dorée », selon Sylvain Maillard

SNCF : le statut de cheminot est une « prison dorée », selon Sylvain Maillard

Sylvain Maillard, député LREM de Paris, était l’invité de Territoires d’Infos ce lundi matin sur Public Sénat. Interrogé sur la réforme de la SNCF, il dénonce le manque de flexibilité de l’entreprise.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le Premier ministre Edouard Philippe reçoit lundi les organisations syndicales des cheminots à Matignon. L’occasion de « continuer les négociations » selon Sylvain Maillard, député LREM de Paris, qui rappelle que le gouvernement n’entend pas abdiquer et qu’il y a de « vraies reformes à faire à la SNCF ».

Emmanuel Macron avait annoncé une reprise progressive de la dette de la SNCF à partir de 2020. « Il faut que l’Etat remette les compteurs à zéro, et qu’on reparte sur des bases saines, dans la mesure où on ouvre à la concurrence » explique Sylvain Maillard. Cette dette s’élève à 50 milliards d’euros. Mais alors, où trouver l’argent ? « L’idée c’est qu’il va falloir un effort du contribuable, c’est nous tous qui allons devoir rembourser la dette » répond l’entrepreneur avant d’ajouter qu’il faut « d’abord réformer la SNCF ».

L’élu LREM est clair : « Le statut de cheminot, pour moi, c’est une prison dorée, c’est un statut qui protège mais qui oblige une organisation en silo à l’intérieur de la SNCF ». « On n’a pas assez de flexibilité à l’intérieur de la SNCF (…) il n’y a pas assez d’évolution dedans » continue-t-il avant de conclure : « Et puis, c’est un statut qui enferme une partie des cheminots dans des salaires qui sont assez faibles (…) La réalité des choses c’est que votre métier est peu rémunérateur avec de fortes contraintes, du fait de cette protection parfois un peu excessive ».

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le