Sommet de l’UE à Kiev : « Soyons fermement aux côtés des Ukrainiens pour soutenir leur volonté sincère de venir vers l’UE » assène Charles Michel

Sommet de l’UE à Kiev : « Soyons fermement aux côtés des Ukrainiens pour soutenir leur volonté sincère de venir vers l’UE » assène Charles Michel

Kiev a accueilli vendredi 3 février 2023, le sommet entre l’Union Européenne et l’Ukraine. Au cœur des débats : nouvelle aide militaire et entrée dans l’UE. Interrogé sur place par Caroline de Camaret pour l’émission « Ici l’Europe », Charles Michel, a réaffirmé son soutien à leur demande d’adhésion à l’UE.
Public Sénat

Par Eléonore Aparicio

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Côte à côte, Volodymyr Zelensky, Ursula von der Leyen, Josep Borrell et Charles Michel le signal est fort, et la photo symbolique. Réunis à Kiev, capitale d’un pays en guerre, et alors que les sirènes antiaériennes ont retenti dans la matinée, le président ukrainien recevait ses homologues européens pour un sommet exceptionnel.

Pour le président du Conseil européen Charles Michel « C’est un signal de détermination de l’UE, c’est un signal d’unité. On a directement compris quand on a été confronté à cette agression brutale de la part de la Russie que c’était un tournant de l’histoire de l’Europe, que ce tournant exigeait pour les leaders européens d’être à la hauteur ».

Un avenir au sein de l’UE ?

Au centre des discussions l’adhésion de l’Ukraine à l’UE, candidat officiel depuis juin 2022. Pour Charles Michel, il ne fait aucun doute que cette candidature doit être soutenue. « Des pas en avant ont déjà été franchis en termes de réformes pour renforcer l’Etat de droit, la lutte contre la corruption, l’indépendance de la justice. Il y a encore du chemin bien entendu mais soyons fermement aux côtés des Ukrainiens pour soutenir leur volonté sincère de venir vers l’UE » assure-t-il. « L’avenir de l’Ukraine est au sein de l’Union européenne, votre destin est notre destin », a-t-il ajouté lors du sommet. La question des délais de cette adhésion reste entière, si la France temporise, le président ukrainien Volodymyr Zelensky insiste pour entamer les négociations dès cette année.

Une politique de défense commune

Interrogé sur le rôle de l’OTAN, Charles Michel rejette l’idée selon laquelle l’Union européenne se réfugierait dans les bras de l’alliance atlantique à la moindre menace et assure au contraire que cette guerre a permis d’affirmer la souveraineté de l’UE : « La Défense européenne est réellement née dans la foulée du déclenchement de cette invasion, lorsque pour la première fois dans l’Histoire, l’Union a décidé de livrer des armes, lorsque les 27 ont décidé d’accélérer la défense européenne en favorisant des coopérations industrielles et en travaillant pour augmenter la production en Europe de munitions » soutient le président du Conseil européen. Il ajoute : « L’histoire montrera que dans cette guerre, on a ouvert les yeux sur l’urgence et la nécessité d’agir pour une défense européenne pour davantage d’autonomie stratégique ».

Revoir l’intégralité de l’émission en replay

Dans la même thématique

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le

FRANCE–EUROPEAN PARLIAMENT-ELECTION
14min

Politique

Européennes 2024 : tout savoir sur les « petites » listes

A côté des grosses machines électorales, elles existent difficilement dans les médias traditionnels, misant plutôt sur les réseaux sociaux. Entre une flopée de listes écologistes, des listes souverainistes et des micros partis, tour d’horizon de ces listes qui devraient avoir le plus grand mal à avoir des eurodéputés, mais dont la présence est loin d’être neutre pour le scrutin du 9 juin.

Le