Sondage : 63% des Français sont opposés à la création d’un revenu universel

Sondage : 63% des Français sont opposés à la création d’un revenu universel

La proposition, portée par Benoît Hamon pendant la présidentielle, ne suscite pas l’adhésion chez les Français, selon une enquête réalisée par OpinionWay pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Un an jour pour jour après sa victoire à la primaire socialiste face à Manuel Valls, où en est Benoît Hamon, notre invité ce soir dans l’Épreuve de vérité ? Sa proposition marquante pour la campagne présidentielle 2017 ne convainc toujours pas les Français, selon une enquête réalisée par OpinionWay pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique.

63% des personnes interrogées se disent opposées à la création d’un revenu universel d’un montant de 600 à 800 euros mensuels versés sans conditions de ressources à chaque citoyen. 35% y sont même « tout à fait opposés ». Inversement, 34% se montrent favorables à cette idée, et 3% ne se prononcent pas.

L’idée d’un revenu universel ne rencontre un écho favorable que chez les électeurs ayant voté à gauche au premier tour de la présidentielle. Elle est plébiscitée par les partisans de Benoît Hamon à 74%, et obtient le soutien de 50% de ceux de Jean-Luc Mélenchon. Seulement 32% des électeurs d’Emmanuel Macron y sont favorables. Ce score descend à 21% chez ceux de Marine Le Pen et 16% pour ceux de Français Fillon.

La question des potentielles alliances pour le mouvement de Benoît Hamon divise

L’enquête OpinionWay s’est également penchée sur la question de la stratégie électorale pour le mouvement « Génération·s » de Benoît Hamon, nouvelle appellation depuis le 2 décembre du « Mouvement du 1er juillet ».

« Avec qui souhaitez-vous que le mouvement Génération·s de Benoît Hamon construise une offre politique alternative pour les années à venir ? » Trois réponses (pouvant se cumuler) étaient proposées : les écologistes, le Parti socialiste et la France insoumise. Une majorité de Français (54%) estiment que « Génération·s » ne devrait construire son offre alternative avec « aucun de ceux là ».

Chez les sympathisants de gauche, la France insoumise est citée en premier (38%), suivie des écologistes (34%), puis, dans une part moins importante, du PS (28%).

Le sondage a été réalisé du 24 au 26 janvier 2018, par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d’un échantillon de 1006 personnes représentatif de la population français âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Pour un échantillon de 1.000 personnes, la marge d’erreur est comprise entre 1,5 et 3 points.

Dans la même thématique

Sondage : 63% des Français sont opposés à la création d’un revenu universel
3min

Politique

Attaque informatique en Nouvelle-Calédonie : « Il est temps de se protéger » des influences étrangères, appelle Claude Malhuret

Quelques heures après une cyberattaque de grande ampleur avant l’atterrissage de l’avion présidentiel à Nouméa, le président du groupe Les Indépendants au Sénat considère que le phénomène des influences étrangères sur le territoire français devient « massif ». « Il est temps d’arrêter notre déni », avertit-il.

Le