Sondage : 68% des Français inquiets pour l’avenir de la Sécu

Sondage : 68% des Français inquiets pour l’avenir de la Sécu

Les candidats à la présidentielle présentent leur projet santé ce matin devant la Mutualité française, à voir en direct sur Public Sénat. Selon un sondage Harris Interactive, on voit que la santé reste un des sujets au cœur des préoccupations des Français.
Public Sénat

Par Public Sénat (sujet : Mounir Soussi)

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Les candidats à la présidentielle présentent leur projet santé ce mardi matin devant la Mutualité française. A voir en direct sur Public Sénat. Selon un sondage Harris Interactive (enquête réalisée en ligne du 30 janvier au 7 février auprès d’un échantillon de 2 000 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus) réalisé pour la Mutualité, on voit que la santé reste un des sujets qui concerne le plus les Français.

Ils ont quatre préoccupations  majeures : le financement, la dépendance, la prévention et l’accès aux soins prioritaires. 78% des personnes interrogées jugent difficile d’obtenir un rendez-vous avec un spécialiste. 90% estiment qu’il faut plus de médecins en zones rurales et plaident pour le développement de maison de santé.

Le tiers payant généralisé plébiscité à 77%

Le coût des soins inquiète. 87% estiment qu’il faut limiter les dépassements d’honoraires et augmenter les remboursements des frais dentaires et optiques.

90% pensent que la priorité est de maintenir le plus longtemps possible à domicile les personnes âgées. Deux tiers souhaitent que la Sécu soit en première ligne dans la prise en charge de la perte d’autonomie.

68% des Français sont très inquiets pour l’avenir de la Sécurité sociale et sa pérennité. Le tiers payant généralisé est plébiscité à 77%.

Dans la même thématique

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le