Paris: Audition of Legislative Elections’ Candidates By Medef

Sondage : avec 35 % des intentions de vote au premier tour des législatives, le RN se rapproche de la majorité absolue

Selon notre sondage Odoxa-Mascaret, le Rassemblement national pourrait obtenir entre 265 et 305 sièges à l’issue du second tour. En face, le Nouveau Front populaire stagne à 27,5 % dans les intentions de vote au premier tour, le parti présidentiel se maintient aussi autour de 21 %.
Rédaction Public Sénat

Temps de lecture :

5 min

Publié le

Mis à jour le

À deux jours du premier tour des élections législatives, l’hypothèse d’une majorité absolue pour le Rassemblement national après le 7 juillet se dessine. Selon notre sondage Odoxa-Mascaret pour Le Nouvel Obs, Public Sénat et la presse régionale, le parti pourrait en effet obtenir entre 265 et 305 sièges, « à mi-chemin entre majorité absolue et relative », observe le président d’Odoxa Gaël Sliman.

Le RN progresse de 17 points par rapport à 2022

Dès le premier tour de ces législatives, le score du RN s’annonce déjà très élevé, autour de 35 %, une progression exceptionnelle de 17 points par rapport aux résultats de 2022. Avec 27,5 % d’intentions de vote, le Nouveau Front populaire (NFP) améliore aussi son score par rapport aux législatives précédentes, recueillant deux points de plus que la Nupes. La coalition stagne toutefois par rapport au précédent sondage Odoxa, réalisé pour Le Nouvel Obs le 21 juin.

Un bon score, qui ferait de l’union de la gauche l’ « autre grand gagnant de ces législatives », estime Gaël Sliman : « Au lendemain de l’annonce de la dissolution, alors que l’alliance NFP n’était pas encore annoncée, les premiers sondages d’intentions de vote (Harris interactive et Opinionway) créditaient une gauche unie de seulement 22 à 23 % des suffrages… Et en 2022, lors des dernières législatives, on avait considéré l’élection comme un succès pour la Nupes avec “seulement” 25,6 % des voix. »

capture intentions de vote 1er tour législatives

Les électeurs de Renaissance et des Républicains encore indécis

Relégué à la troisième place, le parti présidentiel est crédité de 21 % des intentions de vote pour ce premier tour, un score en recul de cinq points par rapport à 2022. Les Républicains « non-Ciottistes », qui ont refusé l’alliance opérée par leur président avec le Rassemblement national, devraient également voir leurs résultats chuter. De 10 % en 2022, les intentions de vote pour les LR au premier tour passent aujourd’hui à 7 %.

Le parti présidentiel et Les Républicains risquent également davantage que la gauche et l’extrême droite de perdre les voix des indécis dans les deux jours qui nous séparent du scrutin. En effet, si les électeurs du RN et du NFP sont sûrs de leur choix respectivement à 92 et 91 %, ceux de la coalition présidentielle sont 19 % à toujours hésiter, un chiffre qui monte même à 30 % chez les électeurs LR.

Une participation de 66 %, du jamais vu depuis 1997

Selon notre baromètre, il faut s’attendre à une participation massive lors de ce premier tour. Elle s’afficherait autour de 66 %, soit deux points de plus que lors du précédent sondage d’Odoxa pour Le Nouvel Obs il y a une semaine. Il faut remonter aux élections législatives de 1997, également issues d’une dissolution provoquée par le président Jacques Chirac, pour observer un taux de participation aussi élevé lors d’un premier tour. À titre indicatif, les élections législatives de 2022 n’avaient mobilisé que 47,5 % des électeurs au premier tour, un score historiquement faible.

Participation législatives Odoxa

Une participation qui devrait favoriser un nombre record de triangulaires, entre 160 et 200 avant potentiel désistement du troisième candidat qualifié. Dans ces conditions, « l’avantage au RN est nettement renforcé car, en tant que premier avec 7,5 points d’avance, il profite de la division des deux autres partis qualifiés au second tour avec lui », analyse Gaël Sliman.

Le RN « très près de la majorité absolue »

En prenant en compte les résultats du sondage pour le premier tour, les résultats du premier tour en 2022 dans chaque circonscription ainsi que les intentions de report de vote des électeurs pour chaque configuration de second tour, Odoxa-Mascaret réalise également une projection de l’hémicycle au soir du 7 juillet.

Selon ces calculs, le Rassemblement national obtiendrait entre 265 et 305 sièges, « avec un poids moyen se situant très près de la majorité absolue », estime Gaël Sliman : « En effet, 280 députés suffiraient amplement pour avoir la majorité de 289, en comptant sur des ralliements “intéressés” de dernière minute de certains députés appartenant à d’autres camps ». Des estimations à prendre avec précaution, de nombreux candidats qualifiés au second tour dans une triangulaire pouvant choisir de se désister au profit d’un autre candidat pour « faire barrage ».

Projection en sièges législatives

Selon cette même projection, le Nouveau Front populaire s’affirmerait comme la première force d’opposition à l’Assemblée avec 150 à 190 sièges. Les rangs des députés de gauche devraient donc grossir à l’issue de ces législatives, puisque la Nupes avait obtenu 150 élus en 2022. Sans surprise, c’est pour la coalition présidentielle que les pertes de sièges pourraient être les plus importantes : notre projection leur crédite entre 70 et 110 députés, soit 140 à 180 sièges de mois qu’en 2022.

 

Méthodologie :

Enquête réalisée par internet les 26 et 27 juin 2024, sur un échantillon représentatif de 2 005 Français âgés de 18 ans et plus, dont 1 896 inscrits sur les listes électorales.

Ces intentions de vote ont été réalisées sur l’offre de candidature réelle : chaque répondant se voyait proposer la liste officielle des candidats au 1er tour des élections législatives de la circonscription dans laquelle il est inscrit pour voter.

Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport sont établies auprès des personnes inscrites sur les listes électorales étant certaines d’aller voter et ayant exprimé une intention de vote, soit 1330 individus. Les marges d’erreur des intentions de vote s’établissent selon le score visé, entre plus ou moins 1,2 et 2,5 points.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le