Sondage: Juppé serait au second tour, Fillon éliminé

Sondage: Juppé serait au second tour, Fillon éliminé

Alain Juppé obtiendrait 24,5% des voix et serait qualifié pour le second tour de la présidentielle s'il était le candidat de la...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Alain Juppé obtiendrait 24,5% des voix et serait qualifié pour le second tour de la présidentielle s'il était le candidat de la droite alors que François Fillon n'en obtiendrait que 17% et serait éliminé, selon un sondage Kantar Sofres OnePoint pour LCI et Le Figaro publié dimanche soir.

Selon ce sondage réalisé du jeudi 2 au samedi 4 mars, François Fillon perdrait trois points (de 20 à 17%) par rapport à une enquête réalisée les 23-24 février, Emmanuel Macron serait stable à 25% et Marine Le Pen perdrait un point à 26%.

Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon gagneraient chacun deux points à 16 et 12%.

En revanche, dans le cas d'une candidature d'Alain Juppé qui obtiendrait 24,5% des voix, Emmanuel Macron n'obtiendrait que 20% des voix. Marine Le Pen se maintiendrait en tête à 27%.

Dans cette hypothèse, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon n'obtiendraient que 13 et 11%.

L'enquête a été réalisée en ligne auprès d'un échantillon de 1.027 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Mais 33% des répondants ne sont pas certains d’aller voter ou n’ont pas exprimé de choix. Pour cette étude, une répartition de 50%/50% a une précision de ± 3,7%.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication de l'état des rapports de forces et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Dans la même thématique

PARIS: Press conference by Jordan Bardella in front of the RN party headquarters.
4min

Politique

Elections législatives : les propositions du Rassemblement national sur l’immigration

Le 14 juin, Jordan Bardella a annoncé dans une interview au micro de BFMTV : « Si je deviens Premier ministre du pays au début du mois de juillet, je ferai de la question de l’immigration et du contrôle de nos frontières, l’une de mes priorités ». En vue des prochaines élections législatives, quelles sont les mesures figurant dans le programme du Rassemblement national en la matière ?

Le

FRA : ELECTIONS EUROPEENNES
4min

Politique

Législatives : « Une situation profondément antidémocratique », tance Pascal Savoldelli, qui demande le dégel du corps électoral

Le sénateur du Val-de-Marne a écrit au Président de la République pour demander le dégel du corps électoral, issu du décret de convocation des élections législatives, publié le 10 juin au Journal Officiel, le lendemain de la dissolution de l’Assemblée nationale. Une requête qui a cependant peu de chances d’aboutir pour des raisons de bonne administration.

Le