Sondage: La République En Marche accentue son avance au 1er tour des Législatives

Sondage: La République En Marche accentue son avance au 1er tour des Législatives

La République En Marche accentue son avance avec 32% (+3) d'intentions de vote pour ses candidats au 1er tour des législatives,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La République En Marche accentue son avance avec 32% (+3) d'intentions de vote pour ses candidats au 1er tour des législatives, devant Les Républicains et le Front national en légère baisse à 19% (-1), selon un sondage Harris Interactive diffusé jeudi.

La formation créée par Emmanuel Macron et alliée au MoDem gagne trois points en une semaine et six en dix jours sur ses principaux concurrents, LR-UDI et FN, qui reculent chacun d'un point en une semaine et de trois en dix jours.

Les candidats de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon recueille 15% d'intentions de vote (+1 en une semaine) au 1er tour, le 11 juin, et ceux du Parti socialiste allié au PRG 6% (-1), selon cette enquête pour francetélévisions.

Les candidats écologistes d'EELV et les souverainistes de Debout la France sont crédités de 3% d'intentions de vote, ceux du Parti communiste de 2% et ceux de l'extrême gauche (LO ou NPA) de 1%.

Par ailleurs, seules 23% des personnes interrogées souhaitent que la formation créée par le nouveau président de la République "dispose à elle seule de la majorité absolue" à l'Assemblée nationale. 39% souhaitent au contraire que La République En Marche "ne dispose pas d'une majorité" à l'Assemblée "et qu'il y ait une cohabitation".

Enfin, 20% des Français interrogés souhaitent que La République En Marche "dispose d'une majorité relative" et "s'allie avec le centre-gauche pour gouverner". Et 17% qu'elle "dispose d'une majorité relative" et "s'allie avec le centre-droit pour gouverner".

Enquête réalisée en ligne du 15 au 17 mai (avant la présentation du nouveau gouvernement) auprès de 4.598 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 0,7 à 1,6 point.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Sondage: La République En Marche accentue son avance au 1er tour des Législatives
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le