Sondage: un Français sur trois a une “bonne image” de LREM

Sondage: un Français sur trois a une “bonne image” de LREM

La République en Marche (33%) arrive en tête des partis politiques dont les Français ont une "bonne image", loin devant le Parti...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La République en Marche (33%) arrive en tête des partis politiques dont les Français ont une "bonne image", loin devant le Parti socialiste (13%), selon un sondage Elabe diffusé mercredi à la veille du vote pour élire le premier secrétaire du PS.

Le parti d'Emmanuel Macron devance Europe Écologie les Verts et Les Républicains, qui rassemblent chacun 23% d'opinions favorables et La France insoumise avec 22%. Viennent ensuite Le Front national (17%), Debout la France (16%) et le Modem (16%), selon cette enquête pour BFMTV.

Le Parti socialiste est par ailleurs le parti dont les Français interrogés ont le plus une "mauvaise image" (62%), à égalité avec le Front national.

L'UDI (13% en ont une "bonne image" également), le Parti communiste (10%), Les Patriotes (8%) et Génération.s (5%) ferment la marche.

Pour une majorité des Français (53%), aucune personnalité n'émerge pour incarner "l'avenir du PS". Ségolène Royal arrive en tête (12%) devant Stéphane Le Foll (11%) et Martine Aubry (11%).

Seul Stéphane Le Foll se détache parmi les candidats à la tête du PS, loin devant ses concurrents, Olivier Faure (4%), Emmanuel Maurel (2%) et Luc Carvounas (1%). Auprès des proches du PS, l'écart est moindre entre l'ancien ministre de l'agriculture (15%) et Olivier Faure (12%).

Pour 57% des personnes interrogées, le PS "ne devrait pas faire d'alliances" avec d'autres mouvements pour les prochaines élections.

Enfin, pour trois Français sur quatre (76%), le Parti socialiste "va rester dans l'opposition durablement", contre 23% pour lesquels il pourra "revenir au pouvoir" dans les prochaines années.

Enquête réalisée en ligne les 13 et 14 mars auprès de 1.300 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Dans la même thématique

Paris: reunion des representants de la Gauche
8min

Politique

Nouveau « Front populaire » : les négociations s’éternisent

Les négociations entre les différents partis de gauche pour une union en vue des élections législatives anticipées laissaient espérer une issue rapide ce jeudi 13 juin. Mais en fin de journée, négociateurs et chefs de partis étaient toujours en discussion. Retour sur des tractations mouvementées.

Le

Leader of Les Republicains (LR) right-wing opposition party Eric Ciotti leaves Les Republicains Headquarters in Paris
11min

Politique

Chez les LR, la crise déclenchée par Eric Ciotti se poursuit sur le terrain judiciaire

Eric Ciotti a saisi le tribunal judiciaire pour contester son exclusion des LR, suite à l’alliance qu’il a annoncé avec le RN pour les législatives. Ses opposants ont reconvoqué un bureau politique pour « valider », sur le plan juridique, son exclusion, afin de mieux respecter les statuts. Alors que la question des investitures est aussi en jeu, chacun fourbit ses armes pour porter la bataille sur tapis vert.

Le