Sorties scolaires : « Je suis défavorable à ce qu’il puisse y avoir des signes religieux ostentatoires » déclare Jean-Michel Blanquer

Sorties scolaires : « Je suis défavorable à ce qu’il puisse y avoir des signes religieux ostentatoires » déclare Jean-Michel Blanquer

Au micro de Sénat 360, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, réagit à l’adoption par le Sénat d’un amendement visant à interdire le port du voile pour les mères accompagnatrices.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Alors que le projet de loi sur « l’école de la confiance » continue d’être examiné au Sénat, un amendement a été adopté mercredi, interdisant le port de signes religieux ostentatoires pour les accompagnants durant les sorties scolaires.

Dans l’hémicycle, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a exprimé son désaccord concernant cet amendement, d’un point de vue légal : « Je suis défavorable à ce qu’il puisse y avoir des signes religieux ostentatoires, y compris de la part des parents. Néanmoins la question est de savoir si ça peut être une interdiction légale ou si c’est une recommandation que nous faisons pour les sorties scolaires de la part des directeurs d’école. » Et le ministre de rappeler que cet amendement contrevient à un avis du conseil d’État.

« Je suis très engagé sur les sujets de laïcité (…) veiller à ce qu’il n’y ait pas des actes de prosélytisme (…) et de façon générale combattre pour la laïcité. »

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le