Soutien de Valls à Hamon en cas de défaite: Valls renvoie la question

Soutien de Valls à Hamon en cas de défaite: Valls renvoie la question

Manuel Valls, finaliste de la primaire socialiste élargie face à Benoît Hamon, a refusé mardi de répondre à la question du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Manuel Valls, finaliste de la primaire socialiste élargie face à Benoît Hamon, a refusé mardi de répondre à la question du soutien à son adversaire si celui-ci remportait l'élection, arguant qu'"il mène campagne pour gagner".

"Moi, j'attends dimanche", a répondu sur France Info Manuel Valls comme on lui demandait s'il soutiendrait ou non Benoît Hamon si celui-ci remportait la primaire. "Je ne réponds pas aux questions avant qu'elles ne se posent", a-t-il dit.

"Je ne répondrai pas à cette question parce que j'en vois tous les pièges. J'attends dimanche et je fais campagne pour gagner", a encore dit l'ancien Premier ministre, qui attaque frontalement son adversaire depuis le soir du premier tour.

"Il y a des règles, bien évidemment", a-t-il réagi, relancé sur l'engagement des candidats à la primaire à soutenir le vainqueur. "Et pardon, moi en général j'ai plutôt bien respecté les règles, alors que Benoît Hamon n'a eu de cesse, quand il a quitté le gouvernement, de ne pas voter des textes importants, loi de finances ou même des textes qui concernaient la sécurité des Français", a-t-il taclé.

Interrogé auparavant sur RFI, Benoît Hamon avait de son côté assuré que son adversaire respecterait les règles de la primaire. "Il respectera les règles de la primaire comme il s'y est engagé et me soutiendra", a-t-il affirmé.

Lors du deuxième débat télévisé précédant le premier tour, les sept candidats en lice s'étaient engagés à en soutenir le vainqueur. "Oui, c'est pour ça que je veux gagner", avait notamment alors répondu Manuel Valls.

Dans la même thématique

Soutien de Valls à Hamon en cas de défaite: Valls renvoie la question
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le