Stade de France : « Le président attend de la transparence et la lumière sur les faits », a indiqué Olivia Grégoire

Stade de France : « Le président attend de la transparence et la lumière sur les faits », a indiqué Olivia Grégoire

Interrogée à l’issue du conseil des ministres sur les incidents qui ont émaillé la finale de la Ligue des Champions au Stade de France ce samedi 28 mai, Olivia Grégoire promet un discours de « clarté et de transparence » de la part du gouvernement.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

« Je ne tire pas une conclusion sur un film à l’aune d’une image », a indiqué Olivia Grégoire à la sortie du second conseil des ministres du gouvernement Borne. « Le président attend de son gouvernement la transparence, la lumière sur les faits, les pistes pour que cela ne se reproduise plus et de la réactivité », a précisé la porte-parole. « Il y a des procédures en cours, nous n’avons pas perdu de temps », a-t-elle affirmé.

Le mardi 31 mai, le parquet de Bobigny, sur demande de la préfecture de police de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête sur la fraude aux faux billets. Olivia Grégoire a également mentionné l’enquête indépendante menée par l’UEFA sur les incidents de Saint-Denis. « J’ajoute qu’un premier rapport sera remis le 30 juin sur la question globale de la sécurité des Jeux Olympiques, incluant les retours du préfet sur la finale Liverpool-Real Madrid. Un deuxième rapport sera rendu en septembre et viendra détailler les faits et des propositions sur les systèmes de transports et de dessertes. » L’objectif affiché du gouvernement selon Olivia Grégoire est de « faire la lumière sur ce qu’il s’est passé pour que cela ne se reproduise plus. »

« Peut-on améliorer les choses en vue des prochaines compétitions sportives ? Certainement. »

Olivia Grégoire reconnaît des difficultés et des manquements dans l’organisation de l’avant-mach, notamment dans la gestion des flux de supporters. La porte-parole évoque une forte fréquentation aux abords du stade qui aurait mené à un engorgement des accès à l’enceinte sportive, « sur les près de 75 000 personnes attendues, 110 000 se sont présentées. Donc 35 000 sans billet ou avec un billet non valide. » Selon elle, ces incidents n’entachent en rien la capacité de la France à organiser et à accueillir des grands événements sportifs. « Aurait-on pu faire les choses mieux ? Oui. […] Est-ce qu’il y a eu un drame ? La réponse est non. Peut-on améliorer les choses en vue des prochaines compétitions sportives ? Certainement. Est-ce que la France est un grand pays capable d’accueillir des grandes compétitions internationales ? La réponse est oui et quatre fois. »

Cible de nombreuses critiques provenant de France et du Royaume-Uni, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin peut bénéficier de « toute la confiance du président de la République », a assuré l’ex secrétaire d’Etat. « Le président de la République n’a même pas eu besoin de rappeler qu’il soutenait totalement son ministre de l’Intérieur », a précisé la porte-parole. L’ex maire de Tourcoing avait affirmé au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 30 mai, « une fraude massive industrielle et organisée de faux billets. » Le patron de la Place Beauvau avait imputé aux fans des Reds, la responsabilité des incidents survenus près du Stade de France. Les déclarations du ministre ont suscité l’indignation Outre-Manche.

Attendus au Palais du Luxembourg, les ministres de l’intérieur et des sports, Amélie Oudéa-Castéra, sont auditionnés ce mercredi 1er juin par les sénateurs. « Les deux ministres […] prendront le temps d’expliquer, faits à l’appui, chiffres à l’appui, carte à l’appui ce qu’il s’est concrètement passé samedi soir », a précisé la porte-parole.

Cette audition est accessible en direct sur Public Sénat à partir de 17 heures (canal 13 sur le réseau TNT).

Dans la même thématique

Stade de France : « Le président attend de la transparence et la lumière sur les faits », a indiqué Olivia Grégoire
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le