Stéphane Travert : « Je ne suis pas un ennemi du loup »

Stéphane Travert : « Je ne suis pas un ennemi du loup »

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert était ce matin l’invité de Territoires d’Infos, sur Public Sénat et Sud Radio. Alors que le gouvernement a donné son feu vert pour abattre 40 loups pendant la période 2017/2018,  Stéphane Travert assure travailler « avec » Nicolas Hulot et entretenir d’excellentes relations avec lui.
Public Sénat

Par Alice Bardo

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Nous avons signé un arrêté et un communiqué commun avec Nicolas Hulot », a tenu à rappeler Stéphane Travert, qui certifie que l’autorisation du gouvernement pour abattre 40 loups jusqu’en juin 2018 n’a pas entaché ses « excellentes relations » avec le ministre de la Transition écologique et solidaire.

« Nous travaillons ensemble, nous sommes complémentaires. Chacun est dans son rôle et on essaie de trouver des accords gagnant-gagnant. C’est ce qu’on a fait pour le loup ».

Stéphane Travert : "Nous travaillons ensemble, nous sommes complémentaires."
00:46

Selon lui, aucune autre solution n’était envisageable pour que les éleveurs puissent protéger leurs bêtes. «  Il est difficile de clôturer un pan de montagne complet », a-t-il déclaré pour justifier qu’il n’ait pas opté pour cette option.

Stéphane Travers a également rappelé que « d’ici le 31 décembre (il) all(ait) discuter avec Nicolas Hulot pour avoir plan de gestion pluriannuel », l’objectif étant de « trouver des accords gagnant-gagnant , à la fois pour les éleveurs mais aussi pour celles et ceux qui défendent les loups ». Et de conclure : « Je ne suis pas un ennemi du loup ».

Loups : Stéphane Travers rappelle que « d’ici le 31 décembre (il) all(ait) discuter avec Nicolas Hulot pour avoir plan de gestion pluriannuel »
00:51

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le