StopCovid : le Sénat débattra de l’application de tracking le 27 mai

StopCovid : le Sénat débattra de l’application de tracking le 27 mai

Les sénateurs débattront de l’application de traçage numérique le mercredi 27 mai dans la soirée, a annoncé le président du Sénat, Gérard Larcher. Les députés débattront de cette application polémique de lutte contre le Covid-19 un peu plus tôt dans la journée.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

On en a beaucoup parlé, mais elle n’est pour l’heure pas là. L’application de tracking « StopCovid », qui vise à mieux lutter contre l’épidémie de Covid-19 se prépare, mais avec du retard. Le Parlement va en débattre la semaine prochaine.

« Le premier ministre m’informe que le gouvernement fera, en application de l’article 50-1 de la Constitution, une déclaration, suivie d’un débat et d’un vote, relative aux innovations numériques dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, le mercredi 27 mai au soir » a annoncé ce mercredi le président du Sénat, Gérard Larcher, au terme des questions d’actualité au gouvernement. Prévu dans un premier temps fin avril, le débat au Sénat avait été reporté face aux retards de l'application.

Vote consultatif

Il s’agit d’un vote purement consultatif. Le même jour, les députés vont aussi débattre à 15 heures de cette application déjà utilisée dans d’autres pays. En France, son principe a largement fait polémique, que ce soit sur le plan des libertés individuelles ou de son efficacité. L’application ne sera pas obligatoire.

Le gouvernement avait d’abord refusé un tel débat au Parlement, avant de reculer face aux demandes multiples de l’opposition mais aussi d’une partie des députés LREM.

Pour ce débat au Sénat, chaque groupe politique aura un temps de parole (7 minutes pour les groupes LR, PS et UC, 5 minutes pour les autres), suivi d’une séquence de onze questions/réponses avec le gouvernement.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le