Sur les pavés la droite

Sur les pavés la droite

Sous le coup d’une enquête pour emploi fictif, François Fillon appelle son camp à descendre dans la rue et tente la démonstration de force. La démarche peut sembler inhabituelle pour la droite pourtant, elle n’en est pas à sa première manifestation. Cette semaine l’Info dans le Rétro revient sur les grands combats et mobilisations de l’électorat conservateur, déterminé à défendre son idéal social.
Public Sénat

Par Béatrix Moreau

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

13 mai 1958: Le soulèvement d'Alger

Et si la première grande manifestation du peuple de droite était le soulèvement du 13 mai 1958, en pleine guerre d’Algérie ? Ce jour là, en effet, des dizaines de milliers de personnes envahissent les rues et en appellent au Général de Gaulle pour que l’Algérie reste française.
Selon l’historien Alain Gérard Slama, invité cette semaine de l’Info dans le Rétro,  « il ne s’agissait pas pour autant d’une manifestation de droite » mais plutôt celle de « gens de bonne foi ».

L'Info dans le Rétro - Retour sur le soulèvement du 13 mai 1958 en Algérie
02:34

 

30 mai 1968: Manifestation de soutien à de Gaulle

Dix ans plus tard, les manifestations de gauche, les grèves et le climat d’instabilité politique poussent à nouveau la droite dans la rue. Le 30 mai 1968, un grand rassemblement a lieu en soutien au Général de Gaulle. Ce jour là « je défendais l’ordre » témoigne notre invité Alain Gérard Slama présent dans les cortèges.

1984 : La défense de l'enseignement privé

Il faudra attendre près de vingt ans pour revoir un défilé de droite de cette ampleur, et pour défendre l’enseignement privé, la mobilisation est historique. Entre 2 millions et 860 000 personnes manifestent sur les pavés en 1984. Pour François d’Aubert, ancien ministre de Jean-Pierre Raffarin, il s’agissait avant tout « d’une question de principe : la liberté de choisir ».

1998 : L'opposition au PACS

Enfin, dernier grand combat de la droite conservatrice : la famille. Attachée à son aspect traditionnel, cette frange de l’opinion se dresse dès 1998 contre le PACS, puis plus récemment contre le mariage homosexuel. Des projets perçus comme des « provocations politiques » par François d’Aubert.

L'Info dans le Rétro - François d'Aubert revient sur l'opposition contre le PACS
00:51

 


La liberté, mais aussi l’ordre, la patrie et la famille sont des combats qui, lorsqu’‘ils sont menés par « la droite conservatrice, évite les dérives de l’extrême droite » assure Alain Gérard Slama. Toutefois, aujourd’hui, « la droite radicalisée existe, il ne faut pas s’y tromper » tient-il à ajouter.

 

1ere diffusion vendredi 10 mars à 23h

Dans la même thématique

Sur les pavés la droite
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le