« Sur tous les sujets, nous ferons des contre-propositions », prévient Laurence Sailliet

« Sur tous les sujets, nous ferons des contre-propositions », prévient Laurence Sailliet

La porte-parole des Républicains porte un jugement sévère sur les réformes conduites par le président. Toutefois, Laurence Sailliet attend de voir si la majorité présidentielle sera ou non à l’écoute des « contre-propositions » des Républicains, notamment sur la loi Asile immigration.
Public Sénat

Par Héléna Berkaoui

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Ce ne sont pas des réformes, ce sont des pistes de réformes », fustige la porte-parole des Républicains ce lundi sur Public Sénat. Selon Laurence Sailliet, les effets de ces réformes menées à grand train peinent à se faire ressentir. « Qu’est-ce qui est ressorti de la loi Travail concrètement ? Quelles sont les améliorations qui ont été obtenues par la loi Travail ? », interroge-t-elle.

En déplacement en Inde, Emmanuel Macron a pourtant annoncé qu’il allait continuer à « réformer en profondeur ». « Nous avons l’habitude de la grandiloquence des discours d’Emmanuel Macron et notamment à l’étranger », rétorque la porte-parole des Républicains.  

« Emmanuel Macron dit qu’il va mener une politique de fermeté sur l’immigration et il n’y met pas les moyens et ce qu’il propose concrètement va complètement à l’encontre de ce qu’il annonce », déplore encore Laurence Sailliet. Elle se défend par ailleurs d’être dans une opposition systématique en soulignant que Les Républicains ont « fait des contre-propositions ». « Nous allons voir si lui-même est ouvert à l’opposition qu’il redoute souvent et qu’il ne supporte pas trop », poursuit Laurence Sailliet et de prévenir : « Sur tous les sujets nous ferons des contre-propositions ».

Dans la même thématique

Paris: reunion des representants de la Gauche
8min

Politique

Nouveau « Front populaire » : les négociations s’éternisent

Les négociations entre les différents partis de gauche pour une union en vue des élections législatives anticipées laissaient espérer une issue rapide ce jeudi 13 juin. Mais en fin de journée, négociateurs et chefs de partis étaient toujours en discussion. Retour sur des tractations mouvementées.

Le

Leader of Les Republicains (LR) right-wing opposition party Eric Ciotti leaves Les Republicains Headquarters in Paris
11min

Politique

Chez les LR, la crise déclenchée par Eric Ciotti se poursuit sur le terrain judiciaire

Eric Ciotti a saisi le tribunal judiciaire pour contester son exclusion des LR, suite à l’alliance qu’il a annoncé avec le RN pour les législatives. Ses opposants ont reconvoqué un bureau politique pour « valider », sur le plan juridique, son exclusion, afin de mieux respecter les statuts. Alors que la question des investitures est aussi en jeu, chacun fourbit ses armes pour porter la bataille sur tapis vert.

Le