Taubira: “il serait normal” qu’Hollande soutienne le “candidat issu des primaires”

Taubira: “il serait normal” qu’Hollande soutienne le “candidat issu des primaires”

Christiane Taubira, soutien de Benoît Hamon, a déclaré lundi qu'"il serait normal" que François Hollande se positionne dans la...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Christiane Taubira, soutien de Benoît Hamon, a déclaré lundi qu'"il serait normal" que François Hollande se positionne dans la campagne présidentielle et "que ce soit pour le candidat légitimement issu" de la primaire organisée par le PS.

"Je pense qu'il serait normal qu'il (François Hollande) s'exprime, d'abord dans la campagne, et ensuite que ce soit pour le candidat légitimement issu des primaires", a déclaré sur franceinfo l'ancienne ministre de la Justice, au lendemain d'un grand meeting de Benoît Hamon à Bercy.

"Je pense que cette parole serait légitime", a-t-elle appuyé, en précisant: "je suppose qu'elle est attendue. Et pas seulement par des candidats, pas seulement sans doute par le candidat légitimement issu des primaires, mais par les citoyens, parce que le président de la République préside aux destinées de la nation".

L'ancienne garde des Sceaux trouve "souhaitable" que le chef de l'Etat s'exprime avant le premier tour du 23 avril, même si "c'est sa souveraineté de dire à quel moment il porte une parole dans la campagne".

Christiane Taubira a également trouvé "étrange pour le tempo, étrange pour le contenu et étrange pour les références" la tribune de Manuel Valls publiée dans le Journal du Dimanche "le matin d'un grand meeting" de Benoît Hamon à Paris.

Selon Mme Taubira, la prise de parole de M. Valls "ressemble beaucoup à de la déloyauté, qui est un très très vilain sentiment".

"Manuel Valls a dit qu'il allait se conformer à la règle des primaires", or "nous sommes à un mois de l'élection et il ne dit pas qui il soutient, cela me paraît étrange comme démarche", a-t-elle conclu.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le