Touraine: Hamon doit “changer de ligne” pour pouvoir “rassembler”

Touraine: Hamon doit “changer de ligne” pour pouvoir “rassembler”

Benoît Hamon a "la responsabilité de rassembler" la gauche, a estimé mardi sur RTL la ministre de la Santé et des Affaires...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Benoît Hamon a "la responsabilité de rassembler" la gauche, a estimé mardi sur RTL la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, estimant qu'il doit pour cela "changer de ligne".

"Comme candidat du parti socialiste, Benoît Hamon a la responsabilité de rassembler la gauche et au-delà, pour pouvoir gagner, pas pour participer. S'il ne change pas de ligne, il ne rassemblera pas", a-t-elle averti.

"Il lui appartient d'endosser les habits d'un candidat à la présidentielle pour rassembler à un moment où notre pays a besoin d'avoir une alternative crédible à la politique que propose François Fillon".

Certes, "la gauche de responsabilité doit pouvoir renouer avec une forme d'utopie réaliste, redonner le sens du rêve et de l'idéal, qui peut-être n'était pas assez présent au cours des années précédentes", a reconnu Mme Touraine, "mais il faut pouvoir s'inscrire dans une dynamique réaliste pour notre pays".

"Je ne me suis pas reconnue dans le programme de la primaire de Benoît Hamon, sinon je l'aurais soutenu", a-t-elle dit.

Pour la ministre de la Santé, "battre le candidat de droite et d'extrême-droite, c'est possible", mais "à un moment, il va falloir que les candidats se parlent".

"Il y a quelques mois, on considérait que la victoire de la droite était acquise, aujourd'hui elle ne l'est plus", a souligné Mme Touraine, pour qui "la gauche, les progressistes, ne peuvent pas se résoudre à être les spectateurs d'un duel qui opposerait le candidat de la droite et le candidat de l'extrême-droite".

Et ce "d'autant que le candidat de la droite va extrêmement loin dans la remise en cause du modèle social. Les affaires du moment ont fini par faire oublier, momentanément sans doute, que François Fillon ne porte pas un programme d'aménagement social", a-t-elle ajouté.

Dans la même thématique

Paris: Macron visiting the 59th edition of the  Agriculture Fair Porte de Versailles
2min

Politique

Emmanuel Macron veut rejouer le grand débat au Salon de l’agriculture

Visant « un échange direct et franc », l’Elysée explique que le chef de l’Etat va débattre samedi avec « l’ensemble des acteurs » qui « pourront donner leurs points de vue, faire des propositions, confronter des idées ». Les Soulèvements de la terre ont été invités, comme Michel Edouard Leclerc.

Le

Touraine: Hamon doit “changer de ligne” pour pouvoir “rassembler”
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le