Transports gratuits en IDF pour cause de pollution: le FN demande le remboursement partiel du Navigo

Transports gratuits en IDF pour cause de pollution: le FN demande le remboursement partiel du Navigo

Le groupe FN du conseil régional d'Ile-de-France a demandé vendredi le remboursement partiel du passe Navigo pour les usagers qui...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le groupe FN du conseil régional d'Ile-de-France a demandé vendredi le remboursement partiel du passe Navigo pour les usagers qui utilisent ce titre d'abonnement aux transports franciliens et ne peuvent bénéficier de la gratuité des transports décidée depuis quatre jours pour lutter contre la pollution.

Dans un communiqué adressé à la présidente de Région Valérie Pécresse, également présidente du syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), le groupe FN lui demande également "d'entreprendre auprès de l'Etat les démarches nécessaires afin d'obtenir la compensation totale du coût pour le Stif de la gratuité des transports et du remboursement des abonnés Navigo".

"Bien que la mesure ait montré sa totale inefficacité, les travailleurs et les familles franciliennes subissent un jour supplémentaire de circulation alternée. Une mesure imposée par l'Etat avec pour corollaire la gratuité des transports en commun", rappelle le FN.

Mais il souligne que la gratuité "ne profite pas à tous", et notamment ne profite pas "aux abonnés Navigo, soit l'immense majorité des utilisateurs".

De plus, la mesure "coûte chaque jour 4 millions d’euros à un Stif qui devrait avoir d’autres priorités de dépense", ajoute-t-il.

"Dans un souci d’équité", mais aussi "en raison des nombreux dysfonctionnements constatés, particulièrement sur le réseau Nord", le FN demande "que soit effectué dans les plus brefs délais un remboursement partiel de l’ensemble des abonnés Navigo au prorata des jours de gratuité".

Mais "cette mesure sera coûteuse", insiste le groupe, qui estime que "l'Etat est le principal responsable de la dégradation avancée du réseau de transport francilien ainsi que du prolongement inutile de la circulation alternée".

Dans la même thématique

Paris: Debat reforme des retraites au Senat
11min

Politique

Elections sénatoriales 2023 : EELV espère « renforcer le groupe écologiste de quelques sièges »

Alors qu’un tiers du groupe écologiste est renouvelable, soit 4 sièges sur 12, son président, Guillaume Gontard, n’a pas d’inquiétude pour le conserver. EELV mise notamment sur Paris et la Loire-Atlantique pour gagner deux ou trois sièges. Mais la division à gauche pourrait compliquer les choses. Beaucoup dépend de l’issue des discussions avec le PS.

Le

Paris:Ciotti delivers a speech to presents New Year wishes
7min

Politique

[Info Public Sénat] Immigration : que contient la proposition de loi constitutionnelle des LR ?

Déposée le 25 mai, la proposition de loi constitutionnelle du groupe LR réforme en profondeur les conditions d’accès à la nationalité française et les conditions d’accès au droit l’asile, et permet aux Français de se prononcer sur la politique migratoire par référendum. Elle entend aussi inscrire dans le marbre de la Constitution, le principe d’assimilation et le refus des communautarismes.

Le

Transports gratuits en IDF pour cause de pollution: le FN demande le remboursement partiel du Navigo
4min

Politique

Liens du RN avec la Russie : « Je savais que le rapport de Renaissance serait injuste, pas qu’il serait malhonnête ! », dénonce Jean-Philippe Tanguy

Invité de la matinale de Public Sénat ce jeudi 5 juin, le député RN Jean-Philippe Tanguy rappelle avoir saisi la justice contre sa collègue, la députée Renaissance Constance Le Grip. Il lui reproche d’avoir éventé le contenu d’un rapport d’enquête sur les ingérences étrangères, qui dénonce notamment la proximité du RN et de la Russie.

Le