Trou d’air pour Macron, en baisse de 5 points

Trou d’air pour Macron, en baisse de 5 points

La popularité d'Emmanuel Macron baisse pour la première fois depuis six mois, avec une chute de 5 points en février, et celle d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La popularité d'Emmanuel Macron baisse pour la première fois depuis six mois, avec une chute de 5 points en février, et celle d'Edouard Philippe est en léger recul (-1), selon un sondage Ipsos Game Changers diffusé mercredi.

Avec 35% des Français interrogés qui portent un jugement "favorable" sur son action, le chef de l'Etat retrouve sensiblement le niveau qui était le sien en octobre (34%). 55% (+6) se disent désormais "défavorables" à son action.

La popularité d'Emmanuel Macron est désormais inférieure à celle de son prédécesseur, François Hollande (36%), au même moment de son mandat, dans ce baromètre. Il perd notamment auprès des sympathisants des Républicains (-13) et du PS (-9), selon cette enquête pour l'hebdomadaire Le Point.

Edouard Philippe perd pour sa part 1 point à 34% en un mois et flirte également avec son niveau d'octobre (33%). Une courte majorité (51%, +2) jugent défavorablement son action. Le Premier ministre perd quant à lui auprès des proches du PS (-8), mais gagne auprès de ceux de LR (+4).

Nicolas Hulot renforce par ailleurs sa position en tête des personnalités sur lesquelles les Français portent un jugement favorable (40%, +1), en dépit de la polémique alimentée par sa mise en cause par le magazine Ebdo pour des violences sexuelles. 48% (+1) des personnes interrogées jugent toutefois négativement son action.

Le ministre de la Transition écologique devance Jack Lang (36%, -2), Alain Juppé (33%, -2) et Nicolas Sarkozy qui gagne 2 points à 29%. Bruno Le Maire perd 5 points à 21% et Laurent Wauquiez en gagne 4 à 17%.

Enquête réalisée en ligne les 9 et 10 février auprès de 1.001 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le