Un dirigeant de Zodiac Aerospace nommé directeur de cabinet d’Edouard Philippe

Un dirigeant de Zodiac Aerospace nommé directeur de cabinet d’Edouard Philippe

Un dirigeant d'une des divisions de l'équipementier aéronautique Zodiac Aerospace, Benoît Ribadeau-Dumas, a été nommé directeur...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Un dirigeant d'une des divisions de l'équipementier aéronautique Zodiac Aerospace, Benoît Ribadeau-Dumas, a été nommé directeur de cabinet du nouveau Premier ministre Edouard Philippe, selon un arrêté publié mardi au Journal officiel.

Membre du directoire et directeur général de Zodiac Aerosystems, M. Ribadeau-Dumas, qui avait fait partie du cabinet de Jean-Pierre Raffarin en 2002, avait rejoint le groupe Zodiac Aerospace en septembre 2015 en tant que directeur général de la branche Aerosystems, précise l'équipementier dans un communiqué.

Sont également nommés au cabinet du Premier ministre, selon l'arrêté publié au Journal officiel: Anne Clerc, chef de cabinet, elle aussi une ancienne membre du cabinet Raffarin en 2004, le général de corps d'armée François Lecointre, chef du cabinet militaire, ainsi que Nolwenn Chouffot, chargée de mission auprès du directeur de cabinet.

Dans la même thématique

Un dirigeant de Zodiac Aerospace nommé directeur de cabinet d’Edouard Philippe
4min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « « Renoncer au Congrès me paraîtrait extrêmement dangereux », avertit François-Xavier Bellamy

Rappelant que la réforme constitutionnelle sur le corps électoral en Nouvelle-Calédonie est le fruit d’un long processus démocratique, entamé par les accords de Nouméa, le député européen (LR) François-Xavier Bellamy estime que le gouvernement ne doit pas reculer malgré les violences meurtrières qui frappent ce territoire du Pacifique depuis une semaine.

Le

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le