Un homme qui menaçait de tuer des “migrants” et des “jihadistes” écroué

Un homme qui menaçait de tuer des “migrants” et des “jihadistes” écroué

Un homme de 21 ans, proche de l'ultra-droite, qui menaçait sur les réseaux sociaux de s'en prendre à des "migrants" et des "jihadistes" a été...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Un homme de 21 ans, proche de l'ultra-droite, qui menaçait sur les réseaux sociaux de s'en prendre à des "migrants" et des "jihadistes" a été mis en examen et écroué, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Interpellé le 27 juin dans les Bouches-du-Rhône, il a été mis en examen samedi pour le délit d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, a ajouté cette source, confirmant une information de France info.

Il avait exprimé sur internet sa volonté de passer à l'action contre les "blacks", "racailles", "jihadistes" et "migrants", a précisé une source proche de l'enquête.

Dans une enquête distincte, un homme de 23 ans a été mis en examen samedi et écroué après avoir tenté d'acquérir une arme à feu sur un site de jeux vidéo. En garde à vue, il a déclaré avoir envisagé de tuer Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées et vouloir s'en prendre à des "musulmans, juifs, noirs, homosexuels", d'après la source proche de l'enquête.

Les deux suspects sont proches de l'idéologie d'extrême droite: tous deux ont vanté les actes du néo-nazi Anders Behring Breivik, qui avait tué 77 personnes en Norvège, dont 69 sur l'île d'Utoya, le 22 juillet 2011.

Les deux enquêtes ont été confiées à la Sous-direction antiterroriste (Sdat).

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le