Un sénateur FN demande des allocations familiales réservées aux Français et se fait chahuter

Un sénateur FN demande des allocations familiales réservées aux Français et se fait chahuter

Lors de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, le sénateur FN de Marseille, Stéphane Ravier a proposé à ce que les allocations familiales ne soient reversées qu’aux familles « dont un parent au moins est Français ». Une proposition qui n’a pas eu un franc succès.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

« Les nôtres avant les autres » a résumé Stéphane Ravier sénateur FN de Marseille, en présentant sa proposition d’article additionnel. « Nous considérons que la citoyenneté nationale doit s’appliquer principalement aux citoyens français » a –t-il déclaré avant d’être coupé par des protestations en provenance de la gauche de l’hémicycle. « Dès qu’il y a combat à mener, la gauche évidemment prend la poudre d’escampette. C’est historiquement sa propre ligne » a répliqué l’élu FN.

Les étrangers  contribuent « au financement de la politique familiale» rappelle Élisabeth Doineau

Si sa proposition d’amendement a été rapidement rejetée, Stéphane Ravier n’a pas été épargné par les réprimandes de ses collègues de tous bords. La vice-présidente UC de la commission des affaires sociales, Élisabeth Doineau, lui a d’abord rappelé que « comme les autres prestations familiales, les allocations familiales sont d’abord versées à toutes les familles résidants dans notre pays quelle que soit leur nationalité à condition qu’elles résident sur notre sol. Cette règle est une déclinaison du principe d’universalité (…) Réserver les allocations familiales aux seules familles comptant au moins un parent français poserait un problème d’égalité, ces familles contribuant au financement de la politique familiale au travers des cotisations versées par leurs employeurs ».

Allocations familiales réservées au Français, Elisabeth Doineau répond à Stéphane Ravier
00:52

« Que le Front national arrête de s’immiscer dans le débat familial au nom de l’universalité des prestations familiales »

La sénatrice socialiste, Laurence Rossignol prend la parole à son tour. « Que le Front national arrête de s’immiscer dans le débat familial au nom de l’universalité des prestations familiales. Quand on est vraiment pour l’universalité, on ne trie pas entre les enfants nés de parents français et ceux nés de parents étrangers ».

Allocations familiales réservées aux français: Laurence Rossignol répond à Stéphane Ravier
00:17

« La première dose de vaccin contre la rage fait ses effets »

Un peu d’ironie pour le sénateur LREM, Michel Amiel qui « constate que la première dose de vaccin contre la rage fait ses effets, puisque le ton est beaucoup moins agressif ». Le sénateur cite ensuite Chateaubriand, qui n’est pas un auteur de gauche, comme il le rappelle. « En ces temps difficiles, il convient d’accorder notre mépris avec parcimonie tant sont nombreux les nécessiteux ».

Allocations familiales réservées aux Français: Michel Amiel répond à Stéphane Ravier
00:30

Pour Samia Ghali, Stéphane Ravier est un « agneau»

Samia Ghali, sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône et donc du même département que Stéphane Ravier,  tente de rassurer l’hémicycle. « Moi, je suis vaccinée contre M. Ravier parce que ça fait longtemps que je le pratique. On s’habitue vite. Après, il devient vite un agneau donc ce n’est pas grave ». Et visiblement il y a du vrai dans cette comparaison.  Puisqu’après l’explication de vote de la sénatrice, pas vraiment flatteuse pour l’élu FN, Stéphane Ravier préfère en rire.

 

Pour Samia Ghali, Stéphane Ravier est un « agneau»
01:26

Dans la même thématique

Un sénateur FN demande des allocations familiales réservées aux Français et se fait chahuter
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le

Un sénateur FN demande des allocations familiales réservées aux Français et se fait chahuter
8min

Politique

Encadrement des cabinets de conseil : le Sénat « revient à l’esprit de la commission d’enquête » en deuxième lecture

Les sénateurs ont adopté à l’unanimité en deuxième lecture la proposition de loi, née en 2022 des préconisations de leur commission d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil dans les politiques publiques. Ils ont rétabli plusieurs « ambitions » du texte initial, contre l’avis du gouvernement, tout en acceptant certaines rédactions de compromis avec les députés.

Le

Paris: Candidates for the upcoming European elections taking part in a debate hosted by BFMTV
5min

Politique

Immigration, économie, institutions : que propose le Rassemblement national dans son programme pour les élections européennes ?

Largement en tête des sondages, le parti de Jordan Bardella ne prône plus officiellement une sortie de l’Union européenne, pierre angulaire du programme présidentiel de Marine Le Pen jusqu’en 2017. Mais, avec un slogan plus consensuel, la feuille de route du Rassemblement national s’oppose toujours à bon nombre des compétences de Bruxelles, au nom de la souveraineté nationale.

Le