Un Train de la présidentielle sur les rails jusqu’au 13 avril

Un Train de la présidentielle sur les rails jusqu’au 13 avril

Un Train de la présidentielle entamera dimanche un tour de France jusqu'au 13 avril pour présenter dans 31 villes étapes l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Un Train de la présidentielle entamera dimanche un tour de France jusqu'au 13 avril pour présenter dans 31 villes étapes l'histoire de l'élection présidentielle sous la Ve République à travers le couple politique et médias, a annoncé jeudi la SNCF.

Initiée par France Télévisions, Radio France, France Médias Monde, l’INA, le Groupe Randstad France et la SNCF, et avec le soutien de l’AFP et de la Documentation française, cette manifestation sera l'occasion de raconter les coulisses de l'élection présidentielle.

Des master classes seront organisées pour le grand public et les scolaires dans la plupart des étapes.

Ce train de plus de 300 mètres de long et composé de 13 voitures s’arrêtera dans 31 villes étapes de 12 régions métropolitaines. Il va parcourir 6.000 kilomètres.

Le Train de la Présidentielle sera ouvert au public à partir de dimanche en gare de Paris-Lyon. Il fera l’objet d’un lancement officiel en direct du journal télévisé de 20H de France 2 ainsi que sur l’antenne radio de franceinfo, en présence notamment des présidents de la SNCF et de l'AFP, Guillaume Pepy et Emmanuel Hoog.

Il se rendra ensuite à Amiens, première étape d'un périple de près de six semaines qui s'achèvera à Reims via notamment Lille, Caen, Nantes, Tours, Toulouse, Marseille, Lyon ou Strasbourg.

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le