Une semaine cruciale !

Une semaine cruciale !

À la une de la presse régionale ce lundi : une semaine décisive marquée par des annonces sur le plan sanitaire, économique et touristique. Par ailleurs, les maires élus au 1er tour commencent à prendre leurs fonctions.
Public Sénat

Par Fanny Conquy

Temps de lecture :

4 min

Publié le

La Charente Libre : « enfin maires »

Deux mois après le 1er tour du 15 mars dernier (1er tour qui avait eu lieu juste avant le confinement), les maires élus ont pu commencer à prendre leurs fonctions. 

Les nouveaux conseils municipaux commencent à être installés. Dans un climat parfois tendu dans certaines communes, entre maire élu et maire sortant .Maires sortants qui ont dû gérer leurs communes deux mois de plus que prévu, dans un contexte de crise sanitaire.

Par ailleurs, le journal rappelle ce chiffre : 86 % des communes de Charente ont élu leur maire dès le 1er tour. Il reste donc 51 communes qui devront organiser un 2nd tour le 28 juin prochain.

La Provence : « semaine décisive »

L’acte 3 du déconfinement se joue ces jours-ci.

Tout d’abord ce lundi commence le « Ségur de la santé » : quel avenir pour l’hôpital ? Des discussions et des négociations qui dureront 7 semaines afin de définir le futur système de santé.

Demain, c’est Emmanuel Macron qui présentera un plan pour le secteur de l’automobile, touché par la crise on le sait.

Et puis mercredi ce sera au tour de la Commission européenne de présenter son plan de relance.

Enfin, tout le monde attend bien sûr les annonces concernant le 2 juin, et cette prochaine phase de déconfinement. Une date particulièrement attendue par les bars et les restaurants, mais aussi par les lycées. La prochaine carte de France « rouge/ vert » et les nouvelles règles devraient permettre d’y voir plus clair dans les semaines qui viennent.

Un calendrier chargé donc, avec des annonces sur le plan sanitaire, économique ou encore touristique.

La République des Pyrénées : « Économie : la peur du pire »

Les annonces sur le plan économique sont absolument cruciales car les entreprises sont inquiètes . « Malgré la reprise, la consommation ou la production n’est pas au niveau d’avant. C’est pour cela qu’il y aura des défaillances plus importantes. Avec des secteurs où les emplois seront détruits » c’est ce que nous dit le président de la chambre de commerce et d’industrie Pau – Béarn dans les colonnes de la République des Pyrénées.

La chambre de commerce mène en effet une enquête auprès des entreprises du département. Et certains craignent le pire : entre la peur des licenciements, les problèmes de trésorerie ou de fournisseurs, et enfin la question sanitaire et les règles à respecter avec les lieux et les modes de travail qui doivent être adaptés… tout est donc plus difficile pour les chefs d’entreprise.

Le Bien Public : « télétravail : est-ce la fin de l’ère des bureaux ? »

Et justement : l’évolution des lieux et mode de travail, le Bien Public s’est penché sur le sujet.

Ces deux mois de confinement ont permis à bon nombre d’entreprises et de salariés de tester le télétravail. Et selon une étude menée en Côte d’or : 90 % des personnes interrogées pensent qu’il faudrait généraliser cette pratique. 

Conséquence : il faudra peut-être revoir l’organisation et les locaux nécessaires pour les entreprises. Cette crise va peut-être faire évoluer le marché de l’immobilier de bureaux.

Autre conséquence de cette crise sanitaire : peut-être la fin des open spaces, ces grands espaces de travail ouverts qui pourraient voir les cloisons revenir, pour séparer, pour protéger les salariés.

La Voix du Nord : « la liberté avant l’heure »

Un petit goût de liberté avant l’heure pour ceux qui ont adopté le camping-car. Depuis le début deconfinement, les aires qui leur sont réservées se remplissent.

Alors qu’il y a encore des incertitudes sur les hôtels et les locations de vacances pour cet été, et bien pour eux la question ne se pose même pas  :« L'avantage du camping-car, c’est qu’on peut partir sur un coup de tête pour deux jours, une semaine, ou un mois » nous dit un professionnel du secteur. Reportage à lire ce matin dans les colonnes de la Voix du Nord.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Une semaine cruciale !
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le