Université de Nanterre : « le gouvernement répond par la violence » fustige Esther Benbassa

Université de Nanterre : « le gouvernement répond par la violence » fustige Esther Benbassa

Lors de la séance de questions d’actualité, la sénatrice écologiste, Esther Benbassa a fortement critiqué  ce qu’elle a nommé « la stratégie du pourrissement et de clivage » du gouvernement notamment sur la réforme  d’accès à l'université et la nouvelle plateforme, « Parcoursup ».
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

«Hier des CRS ont interrompu une réunion d’étudiants et d’enseignants sur le campus de Nanterre. bel exemple de réponse du gouvernement à la contestation de sa politique. Il répond par la violence. Violence dans les universités, à Notre-Dame-des-Landes, violence physique ou symbolique contre tout ce qui résiste à vos réformes » a clamé la sénatrice écologiste dans le brouhaha de l’hémicycle. « Vous pourriez avoir la politesse de vous taire » a d’ailleurs dû s’interrompre l’élue de Paris.

La ministre de l’Enseignement Supérieur, Frédérique Vidal lui a répondu sur l’interpellation, lundi, d’une petite dizaine d’étudiants à l’université de Nanterre. « C’est une trentaine d’individus qui débarquent à 6H30 de matin qui cassent des portes. Ça s’appelle tout simplement un délit et c’est normal que dans ces conditions le président de l’université fasse appel aux forces de l’ordre pour protéger les personnels, le site et les étudiants ». Puis en ce qui concerne la réforme de l’université en tant que telle, la ministre a demandé « qu'on arrête la désinformation comme quoi nous braderons les diplômes. C’est faux ».

Réforme de l'université: "qu'on arrête la désinformation comme quoi nous braderons les diplomes
02:09

Dans la même thématique

Université de Nanterre : « le gouvernement répond par la violence » fustige Esther Benbassa
8min

Politique

Encadrement des cabinets de conseil : le Sénat « revient à l’esprit de la commission d’enquête » en deuxième lecture

Les sénateurs ont adopté à l’unanimité en deuxième lecture la proposition de loi, née en 2022 des préconisations de leur commission d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil dans les politiques publiques. Ils ont rétabli plusieurs « ambitions » du texte initial, contre l’avis du gouvernement, tout en acceptant certaines rédactions de compromis avec les députés.

Le

Paris: Candidates for the upcoming European elections taking part in a debate hosted by BFMTV
5min

Politique

Immigration, économie, institutions : que propose le Rassemblement national dans son programme pour les élections européennes ?

Largement en tête des sondages, le parti de Jordan Bardella ne prône plus officiellement une sortie de l’Union européenne, pierre angulaire du programme présidentiel de Marine Le Pen jusqu’en 2017. Mais, avec un slogan plus consensuel, la feuille de route du Rassemblement national s’oppose toujours à bon nombre des compétences de Bruxelles, au nom de la souveraineté nationale.

Le

Université de Nanterre : « le gouvernement répond par la violence » fustige Esther Benbassa
3min

Politique

Européennes : L’Europe est « une foire d’empoigne entre brigands, créée par et pour les intérêts des capitalistes », dénonce Nathalie Arthaud

Tête de liste Lutte Ouvrière (LO), deux ans après avoir récolté 0.56% à la dernière élection présidentielle, l’enseignante en sciences économiques et sociales a dénoncé, au micro de Public Sénat, la « rapacité patronale », et sa volonté de « combattre cette société capitaliste, qui nous mène de crise en crise et de guerre en guerre ».

Le