Vague de froid: “pas de coupure d’électricité” affirme Royal

Vague de froid: “pas de coupure d’électricité” affirme Royal

La ministre de l'Energie Ségolène Royal a assuré mercredi qu'il n'y aurait pas de coupure d'électricité, malgré la vague de grand froid qui...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La ministre de l'Energie Ségolène Royal a assuré mercredi qu'il n'y aurait pas de coupure d'électricité, malgré la vague de grand froid qui touche la France et l'indisponibilité de six réacteurs nucléaires.

"Grâce à une bonne organisation, il n'y aura pas de coupure d'électricité, parce que tous les moyens ont été mobilisés", a déclaré Mme Royal à l'issue d'une réunion sur le plan grand froid à l'Elysée.

"Malgré l'indisponibilité de six réacteurs nucléaires, il n'y aura pas de coupure d'électricité, parce que (...) aujourd'hui, avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l'éolien et le solaire, vont produire l'équivalent de huit réacteurs nucléaires, huit gigawatts", a-t-elle ajouté.

"Le nouveau système énergétique français de la loi de transition énergétique permet de résister aux vagues de froid", a indiqué la ministre.

Prévisions de consommation électrique en France de mardi à vendredi 20 janvier, mesures d'économies de courant normales et exceptionnelles pouvant être prises
Prévisions de consommation électrique en France de mardi à vendredi 20 janvier, mesures d'économies de courant normales et exceptionnelles pouvant être prises
AFP

Mme Royal a aussi "remercié les Français parce que ils ont économisé l'énergie". "Pour la première fois cette année, dans la continuité de l'année dernière, il n'y a pas d'augmentation de la consommation énergétique", a-t-elle souligné.

La France sera suffisamment approvisionnée mercredi, mais une "forte vigilance" prévaut pour les jours suivants, même si aucune coupure de courant n'est prévue à ce stade, avait indiqué mardi le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, RTE.

Outre Mme Royal, ont assisté à la réunion mercredi autour du chef de chef de l'Etat François Hollande, le Premier ministre Bernard Cazeneuve et les ministres de l'Intérieur Bruno Le Roux, des Affaires sociales Marisol Touraine, et du Logement Emmanuelle Cosse, ainsi que les secrétaires d'Etat au Budget, Christian Eckert, et chargée de la Lutte contre l'exclusion, Ségolène Neuville.

Dans la même thématique

Paris : Conference de presse FNSEA x Jeunes Agriculteurs
6min

Politique

« Cynisme » , « mise en scène politique » : le président de la FNSEA annonce qu’il ne participera pas au grand débat avec Emmanuel Macron au Salon de l’agriculture

Invité ce vendredi 23 février sur RMC-BFMTV, le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, a annoncé qu’il ne souhaitait pas se rendre au grand débat devant se dérouler demain au Salon de l’Agriculture », malgré le rétropédalage de l’Elysée hier soir. La raison principale ? Une « incompréhension » suscitée par l’invitation du mouvement écologiste, les Soulèvements de la Terre, que le gouvernement avait annoncé dissoudre avant que le Conseil d’Etat ne juge cette décision illégale.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
4min

Politique

Souveraineté alimentaire, enjeux climatiques, métiers : Public Sénat vous fait vivre le salon de l’agriculture 2024 

Samedi 24 février et jusqu’au 3 mars s’ouvre le 60ème salon de l’agriculture. Un salon sous haute tension, marqué par la colère des agriculteurs. Pour ce rendez-vous annuel incontournable du monde agricole, les équipes de Public Sénat sont pleinement mobilisées pour vous faire vivre les grands moments de cette rencontre entre les Français et les agriculteurs.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the  Agriculture Fair Porte de Versailles
2min

Politique

Emmanuel Macron veut rejouer le grand débat au Salon de l’agriculture

Visant « un échange direct et franc », l’Elysée explique que le chef de l’Etat va débattre samedi avec « l’ensemble des acteurs » qui « pourront donner leurs points de vue, faire des propositions, confronter des idées ». Les Soulèvements de la terre ont été invités, comme Michel Edouard Leclerc.

Le