Violences contre les maires : « Il est grand temps de dire halte à tout ça »

Violences contre les maires : « Il est grand temps de dire halte à tout ça »

Dix maires victimes de violences ont été reçus par le ministre en charge des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu. « Il faut qu’on soit tous réunis ensemble pour agir. C’est un enjeu de cohésion sociale » estime la sénatrice Françoise Gatel, corapporteure du texte sur le statut de l’élu au Sénat.
Public Sénat

Par Public Sénat (vidéo : Jérôme Rabier)

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Au lendemain de la présentation en Conseil des ministres des mesures visant à renforcer l’autorité des maires, le ministre en charge des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, a reçu ce jeudi dix maires victimes d’incivilités ou de violences.

La sénatrice UDI Françoise Gatel, corapporteure au Sénat du texte de loi sur le statut de l’élu, qui portera ces mesures, était aussi présente. Sur le sujet, l’exécutif et les sénateurs cherchent chacun à améliorer la situation des élus. « Cette écoute vient en complément de la consultation lancée par la commission des lois » auprès des maires, souligne la sénatrice d'Ille-et-Vilaine. Elle a reçu jusqu’ici 3500 contributions et près de « 500 ont été étudiées ». « Il y a dans ce texte vraiment la reprise de propositions qui émanaient du Sénat, qui défend l’idée d’une relation de confiance entre l’Etat et les collectivités » se réjouit la sénatrice centriste.

« Il faut qu’on soit tous réunis ensemble pour agir. C’est un enjeu de cohésion sociale. On voit bien que ces violences arrivent dans tous les territoires, quelle que soit la taille de la commune. (…) Il est grand temps de dire halte à tout ça. Et qu’on agisse sur tous les leviers pour endiguer et prévenir ces situations » lance Françoise Gatel. Des maires visés par des violences « car ils exercent un rôle d’autorité ».

Le rendez-vous du jour exprime, souligne la sénatrice, « la volonté du ministre de montrer la reconnaissance de l’Etat à des maires qui ont eu des moments difficiles dans l’exercice de leur mandat ».

Dans la même thématique

Paris: Francois-Xavier Bellamy during a press conference
12min

Politique

Européennes : un rapprochement entre LR et le groupe d’extrême droite ECR est-il envisageable au Parlement européen ?

Alors que le compromis est la règle en Europe, la tête de liste LR aux européennes assume de voter « très souvent » au Parlement européen avec des « collègues du groupe ECR », l’un des deux groupes d’extrême droite, où siège le parti de Giorgia Meloni. La première ministre italienne pourrait se retrouver au centre des discussions au lendemain du scrutin. Au sein des LR, la prudence reste de mise, mais certains, comme Julien Aubert, vice-président du parti, plaident pour « s’allier avec ECR ».

Le

FRA – EMMANUEL MACRON – MARINE LEPEN – RN – ELYSEE
7min

Politique

Débat Macron-Le Pen sur les européennes : « S’il avait lieu, ça commencerait à poser un sérieux problème démocratique », analyse Bruno Cautrès 

A deux semaines du scrutin des européennes, Emmanuel Macron a déclaré être « prêt à débattre maintenant » avec Marine Le Pen. Alors que la liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, se fait largement distancer par celle de Jordan Bardella, le principe de la confrontation arrange-t-il les deux camps ? Quels sont les enjeux d’un tel débat ? Décryptage.

Le

Paris: EELV lancement campagne elections europeennes
7min

Politique

Européennes 2024 : que contient le programme des Écologistes ?

A moins de deux semaines du scrutin, les sondages sont de moins en moins favorables au parti écologiste qui pourrait ne pas atteindre le seuil des 5 %. Au long d’un programme détaillé, Marie Toussaint dévoile une vision globale du futur de l’Union européenne en mettant l’accent sur la « bifurcation sociale et écologique ».

Le