Voile de la présidente de l’UNEF : « Ces sujets ont clivé les féministes » selon Laurence Rossignol

Voile de la présidente de l’UNEF : « Ces sujets ont clivé les féministes » selon Laurence Rossignol

Ancienne ministre aux droits des femmes, Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, réagit sur le voile de la présidente Paris-IV de l’UNEF, qui a fait polémique. Elle estime notamment qu’elle n’aurait « pas adhéré à l’UNEF » dans ces conditions.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Marlène Schiappa avait déclaré que le voile porté par Maryam Pougetoux, présidente de l’Union national des étudiants de France (UNEF) à Paris IV, était « une forme de promotion politique ».

« Je suis une ancienne militante de l’UNEF, et quand j’ai vu cette jeune femme, je me suis dit que je ne sais pas si j’aurais adhéré à l’UNEF si ça avait été ma présidente. Je pense même que je n’aurais pas adhéré à l’UNEF » déclare Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise.

Selon la sénatrice, le féminisme est aujourd’hui fracturé par l’islam politique : « J’observe la dérive qu’il y a dans une partie de la gauche aujourd’hui sur ces sujets. Cette dérive elle est liée à une incompréhension, à une méconnaissance des enjeux politiques autour de l’islam politique. Et par ailleurs, j’observe aussi avec énormément de tristesse et de désarroi, l’atomisation des femmes, de toutes celles qui se disent féministes, à cause de ces questions là. Parmi celles qui se disent féministes aujourd’hui, on ne peut quasiment plus s’asseoir autour de la même table, tellement ces sujets ont clivé les féministes » déplore-t-elle.

« Et quand les féministes sont divisées, c’est rarement les femmes qui obtiennent le bénéfice » conclut Laurence Rossignol.

 

Dans la même thématique

Elections Legislatives panneaux d affichage a Nice
10min

Politique

Législatives : comment les politiques se positionnent face à l’hypothèse d’un second tour contre l’extrême-droite ?

Face à l’avance considérable du Rassemblement national et de ses alliés dans les sondages, de nombreux hommes et femmes politiques se sont prononcés sur l’hypothèse de duels ou de triangulaires impliquant le parti d’extrême-droite. Dernière information en date, un séminaire gouvernemental se dirigerait vers une stratégie « ni RN, ni LFI », en cas d’affrontement entre les candidats de ces deux partis au second tour.

Le

Diminuer la part française au budget de l’Union, la promesse incertaine du Rassemblement national
8min

Politique

Diminuer la part française au budget de l’Union, la promesse incertaine du Rassemblement national

Le programme de Jordan Bardella intègre dans son programme le rabais de la contribution française à l’Union, qu’il compte obtenir auprès de ses partenaires. Problème : le budget pluriannuel européen vient à peine d’être renégocié, ne laissant aucune fenêtre de tir crédible avant deux bonnes années. Sans compter que les tractations budgétaires sont les plus sensibles qui soient entre les Vingt-Sept.

Le

Matignon Reunion des premiers ministres francais et estonien
5min

Politique

Législatives 2024 : à quoi pourrait ressembler un gouvernement technique ?

Ce serait une première en France. Un scénario inédit sous la Vème république. En cas d’absence de majorité absolue à l’issue des élections législatives anticipées, Emmanuel Macron pourrait nommer un gouvernement technique composés de hauts fonctionnaires et d’experts, afin d’éviter un immobilisme total à la tête du pays.

Le