Wauquiez (LR): Macron “fait une profonde erreur en achetant les trahisons”

Wauquiez (LR): Macron “fait une profonde erreur en achetant les trahisons”

Laurent Wauquiez, vice-président de LR, affirme que le président élu Emmanuel Macron "fait une profonde erreur en commençant son...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Laurent Wauquiez, vice-président de LR, affirme que le président élu Emmanuel Macron "fait une profonde erreur en commençant son quinquennat en achetant les trahisons", dans une interview aux titres du groupe de presse Ebra.

"Si jamais une personnalité des Républicains adhère au programme d’Emmanuel Macron, ce sera un choix personnel qui n’engage en rien notre famille politique. Le nouveau président fait une profonde erreur en commençant son quinquennat en achetant les trahisons", affirme M. Wauquiez, dans cet entretien diffusé jeudi dans Le Progrès et Le Dauphiné libéré.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes se dit "écœuré par tous ceux qui se vendent pour un plat de lentilles. Le renouveau, ce n’est pas troquer ses convictions contre un maroquin ministériel", affirme-t-il, en visant Bruno Le maire, ex-candidat du "renouveau" à la primaire de la droite, qui se rapproche actuellement du camp Macron.

"On veut nous faire croire que tout pourrait se fondre dans un gros marigot central. Je n’y crois pas", affirme-t-il, ajoutant que "si Macron propose des lois qui correspondent à nos valeurs, on les votera. Mais en revanche pas de compromission, pas de petites combines".

"Les Républicains n’ont pas le droit de se diviser. Je ne porte pas de jugements moraux sur les gens qui votent FN. On doit parler à tout le monde mais je ne suis pas là pour faire des politiques d’alliance, ni avec le FN ni avec la gauche. Je veux défendre nos idées", insiste-t-il.

M. Wauquiez indiquera "la semaine prochaine" s'il est candidat aux législatives en Haute-Loire, ce qui impliquerait qu'il quitte la présidence de la région.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Wauquiez (LR): Macron “fait une profonde erreur en achetant les trahisons”
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le