Woerth: la rencontre Macron-Estrosi “crée des troubles” parmi les électeurs

Woerth: la rencontre Macron-Estrosi “crée des troubles” parmi les électeurs

Eric Woerth, chargé de coordonner la campagne de François Fillon, a jugé dimanche "saugrenu" pour Christian Estrosi, président LR...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Eric Woerth, chargé de coordonner la campagne de François Fillon, a jugé dimanche "saugrenu" pour Christian Estrosi, président LR de PACA, d'avoir rencontré Emmanuel Macron samedi à Marseille, ce qui "crée des troubles" chez les électeurs.

"C'est saugrenu, c'est étrange. Il n'était pas obligé de le faire. Cela crée des troubles chez les électeurs", a déclaré le député-maire Les Républicains de Chantilly (Oise) et ancien ministre sur BFMTV.

"Je ne suis pas sûr qu'à trois semaines d'une élection déjà compliquée, où un grand nombre d'électeurs sont déboussolés, sont inquiets, ce soit une bonne idée", a ajouté M. Woerth, pour lequel cette rencontre entre le candidat d'En Marche ! et le président de la région PACA "s'explique beaucoup par des circonstances locales".

"Ce n'est pas (la chancelière allemande) Angela Merkel, ce n'est pas obligatoire", a-t-il insisté, en évoquant l'argument de "visite républicaine" avancé par M. Macron à quelques heures d'un meeting à Marseille.

Mais, a aussi considéré M. Woerth, ce n'était "pas bien de siffler Christian Estrosi" lors du meeting vendredi de François Fillon à Toulon. Des partisans du candidat de la droite n'ont en effet pas pardonné au président de PACA d'avoir demandé le retrait de leur champion empêtré dans ses affaires judiciaires.

"Ce n'est pas une bonne chose", a redit M. Woerth, soulignant que M. Estrosi a "clairement apporté son soutien à François Fillon, il l'a dit lors du meeting et dans les journaux locaux".

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le