Culture : le théâtre Anthéa d’Antibes relance la machine

Culture : le théâtre Anthéa d’Antibes relance la machine

Bouffée d'oxygène pour l'un des principaux théâtres de la Région PACA. Avec la fin des jauges, Anthéa peut à nouveau recevoir 100% du public et compte sur une intense campagne de réabonnements pour se relever d'une année plombée par la crise sanitaire. 
Public Sénat

Par Jonathan Dupriez & Gaspard Flamand

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Londres, époque victorienne...Un médecin connu pour sa vertu lutte contre son double maléfique...Sur les planches, le collectif azuréen La Machine peaufine la scène finale de son adaptation du célèbre roman de Robert Louis Stevenson "Dr.Jekyll et Mr.Hyde." Le metteur en scène Félicien Chauveau insiste sur une double narration où la fiction s'entremêle à des pans biographiques de la vie de l'auteur écossais. 

L'horizon se dégage 

Covid oblige, sur la vingtaine de représentations prévues, seules onze ont été maintenues...Mais pour les comédiens, l’horizon se dégage : finies les restrictions sanitaires, ils pourront désormais jouer devant salle comble. Seule la grande salle du théâtre Anthéa a dû réduire sa jauge de 1200 personnes à 1000, ainsi que soumettre l'entrée au pass sanitaire. 

Redonner envie au public 

Seule incertitude : les spectateurs seront-ils frileux de retrouver le chemin des spectacles ? Le théâtre Anthéa d’Antibes ne ménage pas ses efforts pour redonner envie au public de la région, en ayant prolongé d'un mois et demi sa saison, censée se terminer en juin en temps normal. Malgré ces signaux au vert, cette institution bien installée sur la Côte d’Azur depuis 2013 doit maintenant presque tout reprendre à zéro, après une année plombée par la crise sanitaire et 250 spectacles annulés…

Brigade « d'abonneurs »

Priorité pour le théâtre donc : rattraper par le col ses anciens abonnés, et en convaincre de nouveaux...C’est une brigade qui s’en charge : des étudiants pour la plupart, surnommés les « abonneurs ». En plus de traiter les dossiers des abonnés, les abonneurs placent manuellement chaque spectateur sur leur logiciel et recrée un contact perdu avec les aficionados du théâtre. Ce travail de fourmis paye. En 4 jours de campagne réabonnement à peine, déjà 8 000 abonnés réinscrits pour 2021-2022. Panier moyen, 7/8 spectacle. La saison prochaine se présente mieux que prévu. 

 Fléchage des crédits des collectivités 

Grâce à sa campagne de réabonnements, le théâtre devrait ainsi pouvoir se remettre à flots pour la saison prochaine. D’autant qu’Anthéa, sur un budget global de 6millions et demi par an, peut compter sur des subventions du département ou de la Région Sud. Chaque collectivité fléche 100 à 200 000 euros par saison au théâtre rattaché à la communauté d'agglomération d'Antibes.

Le RN, « très dangereux » pour la culture 

Son directeur et également metteur en scène, Daniel Benoin, a d’ailleurs suivi de très près les élections régionales. Il s’est même publiquement engagé pour Renaud Muselier face au péril RN en signant une tribune dans les Echos avant le premier tour. Thierry Mariani, un candidat « très dangereux » pour la « culture de demain » lance Daniel Benoin, en référence à l'attachement du candidat RN au « folklore et au patrimoine ».

Dans la même thématique

Culture : le théâtre Anthéa d’Antibes relance la machine
3min

Société

« Quand j’ai abordé les viols sur enfants, j’ai reçu beaucoup de courriers me traitant de rabat-joie », Mireille Dumas

Dans son émission « Bas les masques » ou encore « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a mis en lumière des parcours de vie peu écoutés, et pourtant loin d’être des cas isolés. Alors que les féminicides étaient qualifiés de « crimes passionnels », elle dénonçait déjà les violences perpétrées à l’encontre des femmes, des enfants et des minorités de genre. Quel regard porte-t-elle sur l’évolution de la société sur ces questions ? Comment explique-t-elle son intérêt pour les autres ? Cette semaine, Mireille Dumas est l’invitée de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le

Culture : le théâtre Anthéa d’Antibes relance la machine
6min

Société

Opérations « place nette XXL » contre la drogue : « Le but stratégique, c’est de couper les tentacules de la pieuvre », défend Darmanin

Devant la commission d’enquête du Sénat sur les narcotrafics, Gérald Darmanin a vanté le bilan des opérations antidrogues lancées ces derniers mois dans plusieurs villes de France. Le ministre de l’Intérieur assure qu’au-delà de « la guerre psychologique » menée contre les dealers, ce sont les réseaux dans leur ensemble qui sont impactés.

Le