Des infirmiers en colère posent nus face au coronavirus

Des infirmiers en colère posent nus face au coronavirus

A la une de la presse régionale, des infirmiers libéraux des Pyrénées-Orientales posent nus face au Covid-19 pour protester contre le manque de moyens dans cette crise sanitaire (L’indépendant). Dans le Grand Est, 570 morts ont été recensés dans les Ehpad depuis le début de l’épidémie (L’Est Républicain).
Alexandre Poussart

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Alors que nous sommes dans notre 3ème semaine de confinement, et que certains n’en voient pas le bout, le gouvernement pense déjà à la suite. Le Premier ministre l’a assuré hier devant les députés, le déconfinement sera progressif, c’est à la Une de Sud-Ouest. Le confinement pourrait être levée région par région en fonction de l’évolution de l’épidémie sur chaque territoire. Autre critère possible, l’âge. Les personnes âgées plus fragiles pourraient rester confinées plus longtemps. En tout cas cette stratégie de déconfinement dépendra des avancées en matière de traitement et de dépistage du virus. 570 morts dans les Ehpad du Grand Est Un chiffre inquiétant à la Une de l’Est Républicain. 570 personnes sont décédées dans les Ehpad du Grand Est depuis le début de la crise sanitaire. La majeure partie des décès serait dûe au coronavirus. 66% des établissements du Grand Est ont été touchés par le virus. Ce sont les chiffres de l’Agence régionale de santé. A l’échelle nationale, le gouvernement devrait donner des chiffres sur la mortalité dans les Ehpad, à la fin de cette semaine.

Les hôpitaux du Sud-Ouest se mobilisent

Pour venir en soutien au Grand Est, c’est maintenant le Sud-Ouest qui se mobilise. C’es à la Une de la Dépêche du Midi. 6 patients ont été transférés par avion vers les hôpitaux de Toulouse et Moutauban. 12 autres patients vont être évacués dans cette région Occitanie. Le patron de l’hôpital de Toulouse l’assure, la régulation des malades fonctionne bien et permet cette solidarité entre les régions. Et justement regardez cette carte très intéressante dans La Dépêche sur le taux d’occupation des lits de réanimation dans les différents territoires. On voit bien que le Grand Est, l’Île-de-France sont débordés, mais aussi la Drôme, la Haute-Savoie et le sud de la Corse.

Une infirmière de Toulon insultée par ses voisins

Parlons maintenant du personnel de santé. Regardez maintenant la Une de Var-Matin sur cette infirmière Marion, applaudie le soir mais insultée le matin.

Cette infirmière de Toulon qui rentrait de 12 heures de garde, a découverte une lettre de ses voisins lui demandant de ne plus prendre l’ascenseur et de déménager. Sur le coup elle s’est écroulée et elle appelé sa famille. Marion a reçu beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux.

Des infirmiers à poil face au virus Sur les réseaux sociaux, les soignants se mobilisent pour demander plus de moyens dans cette crise sanitaire. L’indépendant catalan met à l’honneur ces 46 infirmiers libéraux qui posent nus face au Covid 19. Une initiative partie de Perpignan portée par le collectif SOS Soignants en danger qui dénoncé le manque d’équipement sanitaire. Une vidéo de ces soignants a d’ailleurs été publiée.

Une vidéo glaçante qui rappelle l’importance de protéger et soutenir tous les professionnels de santé dans cette guerre sanitaire

Dans la même thématique

Photo illustration in Poland.
4min

Société

Contenus pornographiques autorisés sur X (ex-Twitter) : quelles sont les règles françaises et européennes en la matière ?

Le réseau social a officiellement autorisé la diffusion de contenus pornographiques et violents sur sa plateforme. Si certaines interdictions persistent, notamment l’interdiction de mise en valeur de « l’exploitation (sexuelle), les atteintes aux mineurs et les comportements obscènes », une telle permissivité pourrait venir percuter les lois française et européenne, qui ont récemment adopté plusieurs dispositions visant à protéger les plus jeunes utilisateurs de l’exposition à ces contenus. Tour d’horizon de ces dispositions.

Le