Désertification médicale : Gerbaud veut « plafonner les indemnités des médecins intérimaires »

Désertification médicale : Gerbaud veut « plafonner les indemnités des médecins intérimaires »

Les médecins remplaçants à l’hôpital sont parfois payés plus d'un millier d’euros pour une garde de 24 heures, comme à Chateauroux, par exemple. 
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

C’est un véritable câsse-tête pour les hôpitaux. Faute de médecins, ils doivent désormais engager des intérimaires, payes à prix d’or (au moins 1300 euros pour une permanence de 24h à l’hôpital de Châteauroux) pour faire face à la désertification. Une situation intenable selon Frédérique Gerbaud, sénatrice de l'Indre, invitée sur le plateau de Public Sénat.

« J’ai interpellé la ministre, il y a une quinzaine de jours pour lui demander de plafonner les indemnités des intérimaires » explique la sénatrice. « Nous  avons des surenchères financières indécentes qui ont conduit les centres hospitaliers de la même région à aller jusqu’à des rémunérations à hauteur de 2400 euros » souligne-t-elle.

« Or, ce système va perdurer » poursuit la sénatrice. « Nous allons encore arriver dans une période difficile, où les médecins prennent quelques jours de repos et où on n’a pas assez de praticiens pour les remplacer. La deuxième conséquence, c’est l’impact financier pour les hôpitaux, comme l’hôpital de Châteauroux qui n’a pas des moyens pléthoriques et donc qui plombe son budget en payant très cher des intérimaires ».

Selon elle, il  est donc « urgent de plafonner les indemnités des intérimaires » car « les praticiens hospitaliers à plein temps souhaitent quitter l’hôpital pour se diriger vers ce corps intérimaire, » explique-t-elle. « Faire trois jours de garde sur un mois, est évidemment beaucoup plus rémunérateur. Et cela pose des tas de problèmes vis-à-vis des patients. »

L’hôpital de Chateautoux face au manque de médecins
03:42

Dans la même thématique

Désertification médicale : Gerbaud veut « plafonner les indemnités des médecins intérimaires »
3min

Société

Narcotrafic : les dealers « estiment que ce sont eux qui font la loi », déplore cette habitante strasbourgeoise

A quelques pas de la frontière allemande, à Strasbourg, le quartier du Port-du-Rhin a depuis quelques jours retrouvé son calme. Du moins en apparence. Si l’opération « place nette XXL » qui a eu lieu début avril est venue perturber le trafic de drogue, cette tranquillité reste fragile, pour Anne-Véronique Auzet, enseignante à la retraite et habitante du quartier qui a accepté, malgré les risques, de témoigner dans l’émission « Dialogue citoyen ».

Le

Back to school : recreation time at the college
5min

Société

Transidentité : en commission, les sénateurs adoptent la proposition de loi LR visant à encadrer la transition de genre des mineurs

La commission des affaires sociales du Sénat examinait, ce mercredi, une proposition de loi de la droite sénatoriale visant à encadrer les pratiques médicales dans la prise en charge des mineurs souffrant de dysphorie de genre. A l’origine, le texte visait à interdire le recours aux bloqueurs de puberté et à la chirurgie avant 18 ans. Un amendement adopté en commission est revenu sur la première interdiction.

Le

Current affairs question session with the government – Politics
5min

Société

Violences intrafamiliales : les députés et les sénateurs se mettent d’accord sur une proposition de loi sur les ordonnances de protection provisoire

Le 21 mai, 7 députés et 7 sénateurs se sont réunis en commission mixte paritaire pour examiner une proposition de loi, déposée par la députée Renaissance Emilie Chandler le 5 décembre dernier, renforçant l’ordonnance de protection provisoire et créant une ordonnance provisoire de protection immédiate. Une commission mixte paritaire conclusive qui a adopté le texte à l’unanimité : « Tout le monde est d’accord pour aller plus loin dans la protection, personne ne peut se satisfaire des femmes tuées en France », affirme Dominique Vérien, rapporteure du texte au Sénat.

Le