LAETITIA_KRUPA

Disparition de notre collaboratrice, Laëtitia Krupa

C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Laëtitia Krupa, journaliste et éditorialiste qui intervenait sur Public Sénat dans l'émission « Sens Public », présentée par Thomas Hugues.
Rédaction Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Depuis 2021, Laëtitia intervenait régulièrement dans l’émission « Sens Public », avec justesse, hauteur et pugnacité lors des nombreux débats sur l’actualité.

« Mes premières pensées vont à sa famille et à ses proches face à cette immense douleur. Laëtitia était une très grande professionnelle, journaliste très engagée dans son travail pour donner à comprendre le monde et ses enjeux, sans oublier de très grandes qualités humaines. Nous lui rendrons hommage ce soir dans Sens Public », déclare Christopher Baldelli, le président de Public Sénat, dans un communiqué.

Thomas Hugues, journaliste présentateur de « Sens Public » lui rend hommage par ces mots : « Laëtitia était une belle personne, et une journaliste de talent. Elle était 100 % journaliste : indépendante, curieuse, incisive, audacieuse, sans idées préconçues, ouverte sur le Monde, et à l’écoute des autres. Depuis des mois, alors qu’elle combattait la maladie, elle tenait l’antenne, assurait ses chroniques, et gardait toute sa place dans l’émission. Elle va nous manquer, humainement et professionnellement, et ce soir, en lui rendant hommage, nous penserons à sa fille Rose, à ses parents, à ses amis, à ses collègues. »

L’ensemble des collaborateurs de Public Sénat s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches.

Pour aller plus loin

Dans la même thématique

Disparition de notre collaboratrice, Laëtitia Krupa
3min

Société

« Quand j’ai abordé les viols sur enfants, j’ai reçu beaucoup de courriers me traitant de rabat-joie », Mireille Dumas

Dans son émission « Bas les masques » ou encore « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a mis en lumière des parcours de vie peu écoutés, et pourtant loin d’être des cas isolés. Alors que les féminicides étaient qualifiés de « crimes passionnels », elle dénonçait déjà les violences perpétrées à l’encontre des femmes, des enfants et des minorités de genre. Quel regard porte-t-elle sur l’évolution de la société sur ces questions ? Comment explique-t-elle son intérêt pour les autres ? Cette semaine, Mireille Dumas est l’invitée de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le

Disparition de notre collaboratrice, Laëtitia Krupa
6min

Société

Opérations « place nette XXL » contre la drogue : « Le but stratégique, c’est de couper les tentacules de la pieuvre », défend Darmanin

Devant la commission d’enquête du Sénat sur les narcotrafics, Gérald Darmanin a vanté le bilan des opérations antidrogues lancées ces derniers mois dans plusieurs villes de France. Le ministre de l’Intérieur assure qu’au-delà de « la guerre psychologique » menée contre les dealers, ce sont les réseaux dans leur ensemble qui sont impactés.

Le