Glyphosate : Ronan Dantec dénonce « la multiplication des problèmes » de santé sur « les paysans français »

Glyphosate : Ronan Dantec dénonce « la multiplication des problèmes » de santé sur « les paysans français »

La décision sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate qui devait être prise à Bruxelles a été reportée par la Commission européenne, ce mercredi. Le sénateur (RDSE) Ronan Dantec, plaide pour une sortie progressive du glyphosate. 
Public Sénat

Par Helena Berkaoui

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La décision sur la reconduction de la licence du glyphosate a été reportée, ce mercredi à Bruxelles. Le principe actif du désherbant le plus répandu au monde est sous le feu des critiques. Une récente étude de  l’OMS classe le glyphosate comme « cancérigène probable. » Sur le plateau de Sénat 360°, le sénateur (RDSE) Ronan Dantec s’alarme lui d’une « explosion des cancers et des malformations en Argentine où il y a une utilisation absolument massive du glyphosate » et de la « multiplication des problèmes, notamment de leucémie, sur les paysans français tout ça ce sont des faits. » Pour autant, il est pour une sortie progressive du glyphosate à l’instar du gouvernement qui souhaite en sortir d’ici 4 ans.

« l’ensemble des pesticides qui est aujourd’hui un des grands problèmes en termes de santé publique » en Europe

Plus globalement il dénonce « l’ensemble des pesticides qui est aujourd’hui un des grands problèmes en termes de santé publique » en Europe, ces pesticides sont selon lui responsables de « l’effondrement de la biodiversité en Europe. » Ronan Dantec souligne le fait que « 80 % des insectes » dans l’UE ont disparu. Selon lui, l’utilisation des pesticides dans leur ensemble « remet en cause l’agriculture elle-même. »

Dans le viseur du sénateur RDSE : « le CETA. » L’accord de libre-échange entre l’Europe et le Canada, dont les modalités d’application sont présentées par le Premier ministre ce mercredi, est largement décrié. Pour Ronan Dantec, ce traité va entraîner « des problèmes (en importation NDLR) d’hydrocarbures extrêmement chargés en carbone dans le cadre du CETA. »

Dans la même thématique

Back to school : recreation time at the college
5min

Société

Transidentité : en commission, les sénateurs adoptent la proposition de loi LR visant à encadrer la transition de genre des mineurs

La commission des affaires sociales du Sénat examinait, ce mercredi, une proposition de loi de la droite sénatoriale visant à encadrer les pratiques médicales dans la prise en charge des mineurs souffrant de dysphorie de genre. A l’origine, le texte visait à interdire le recours aux bloqueurs de puberté et à la chirurgie avant 18 ans. Un amendement adopté en commission est revenu sur la première interdiction.

Le

Current affairs question session with the government – Politics
5min

Société

Violences intrafamiliales : les députés et les sénateurs se mettent d’accord sur une proposition de loi sur les ordonnances de protection provisoire

Le 21 mai, 7 députés et 7 sénateurs se sont réunis en commission mixte paritaire pour examiner une proposition de loi, déposée par la députée Renaissance Emilie Chandler le 5 décembre dernier, renforçant l’ordonnance de protection provisoire et créant une ordonnance provisoire de protection immédiate. Une commission mixte paritaire conclusive qui a adopté le texte à l’unanimité : « Tout le monde est d’accord pour aller plus loin dans la protection, personne ne peut se satisfaire des femmes tuées en France », affirme Dominique Vérien, rapporteure du texte au Sénat.

Le

Lea, au premier jour de sa Vie
5min

Société

Périnatalité : « Infantiliser les femmes ne mène à rien de bon » selon la journaliste Renée Greusard

Le 14 mai dernier, la mission d’information sur l’avenir de la périnatalité auditionnait quatre journalistes spécialistes des questions de grossesse et de parentalité. Une audition qui a permis d’évoquer la question de la santé mentale durant le post-partum, l’information qui est faite autour et l’insuffisance des moyens alloués aux maternités.

Le