Intempéries dans le sud : le Sénat rend hommage aux victimes

A l’ouverture de la séance au Palais du Luxembourg, les sénateurs ont adressé leurs condoléances aux victimes des crues dans le Gard et l’Hérault. Le dernier bilan monte à 6 morts, avec la découverte du corps de la fillette qui était portée disparue.
Caroline Deschamps

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Mes pensées vont d’abord aux familles et aux proches de ces personnes, pour qui la vie a basculé ce week-end, après souvent des heures d’attente et de recherches », ce sont par ces mots que Mathieu Darnaud, vice-Président a ouvert la séance ce jeudi au Sénat.

Les intempéries qui ont touché le Gard, l’Hérault et l’Ardèche ce week-end ont fait 6 morts, selon le dernier bilan provisoire établi ce mardi 12 mars.

« Le corps d’une enfant correspondant au signalement de la mineure âgée de 4 ans » a été découvert aux alentours de Dions, dans le Gard, a annoncé le parquet de Nîmes, dans un communiqué.  Les quatre premières victimes avaient toutes été retrouvées dans le Gard, elles aussi emportées par les eaux de rivières en furie à bord de leurs voitures: un homme tout d’abord, retrouvé noyé dimanche matin dans la Ganière, à Gagnières, dans le nord du département, après avoir disparu samedi vers 18h45 ; puis deux femmes, découvertes dimanche après-midi dans la Cèze, sur la commune de Goudargues, après avoir perdu le contrôle de leur véhicule sur un pont submersible vers 05h00 du matin ; et enfin un homme retrouvé lundi en fin de matinée, à Dions, dans le Gardon.

Face à ce bilan très lourd, le président de séance, le sénateur de l’Ardèche, Mathieu Darnaud a souhaité «  au nom du Sénat tout entier adresser ses vives condoléances » aux familles « pour le drame » qu’elles viennent de traverser. »

Samedi, les recherches ont mobilisé 110 sapeurs-pompiers et 120 gendarmes dans le Gard, appuyés par deux hélicoptères, trois drones, six chiens et des sauveteurs aquatiques. En Ardèche, ce sont dix pompiers et 15 gendarmes qui ont été déployés, dont neuf plongeurs, ainsi qu’un drone.

Mathieu Darnaud a tenu en conséquence à « saluer le professionnalisme et la totale mobilisation des services de secours : notamment les nombreux sapeurs-pompiers et gendarmes, qui depuis ce week-end se dépensent sans compter pour rechercher les personnes disparues, ainsi que pour éviter que d’autres drames ne se produisent ». Enfin, il a conclu cet hommage en saluant les élus locaux en première ligne.

Pour aller plus loin

Dans la même thématique

Intempéries dans le sud : le Sénat rend hommage aux victimes
3min

Société

« Quand j’ai abordé les viols sur enfants, j’ai reçu beaucoup de courriers me traitant de rabat-joie », Mireille Dumas

Dans son émission « Bas les masques » ou encore « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a mis en lumière des parcours de vie peu écoutés, et pourtant loin d’être des cas isolés. Alors que les féminicides étaient qualifiés de « crimes passionnels », elle dénonçait déjà les violences perpétrées à l’encontre des femmes, des enfants et des minorités de genre. Quel regard porte-t-elle sur l’évolution de la société sur ces questions ? Comment explique-t-elle son intérêt pour les autres ? Cette semaine, Mireille Dumas est l’invitée de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le

Intempéries dans le sud : le Sénat rend hommage aux victimes
6min

Société

Opérations « place nette XXL » contre la drogue : « Le but stratégique, c’est de couper les tentacules de la pieuvre », défend Darmanin

Devant la commission d’enquête du Sénat sur les narcotrafics, Gérald Darmanin a vanté le bilan des opérations antidrogues lancées ces derniers mois dans plusieurs villes de France. Le ministre de l’Intérieur assure qu’au-delà de « la guerre psychologique » menée contre les dealers, ce sont les réseaux dans leur ensemble qui sont impactés.

Le