La fin du numerus clausus serait « une bonne nouvelle » pour le président de la FAGE

La fin du numerus clausus serait « une bonne nouvelle » pour le président de la FAGE

Invité de l’émission « On va plus loin », Jimmy Losfeld le président de la FAGE (fédération des associations générales étudiantes) s’est dit favorable à la fin du numerus clausus, « barrière sélective » « qui date un peu », envisagée par l’exécutif.  
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Selon une information de France Info, le gouvernement envisage de mettre fin au concours en  première année de médecine ainsi qu’au numerus clausus. « Une bonne nouvelle » pour

Jimmy Losfeld, le président de la FAGE (fédération des associations générales étudiantes) : « La FAGE est favorable à la suppression du numerus clausus parce que c’est une barrière sélective qui (…) date un peu et n’est plus cohérente avec ce qu’est le cursus supérieur aujourd’hui. »

Jimmy Losfeld considère que ce système est injuste notamment parce qu’une partie des étudiants contourneraient le système pour étudier à l’étranger et revenir exercer en France, avec un diplôme européen.

Le président de la FAGE prône « la licence ouverte » : « Revenir à un système qui nous permet d’avoir (…) la possibilité [pour] chaque jeune de s’inscrire dans la sélection de son choix, sans sélection » explique-t-il. « Et puis une spécialisation progressive sur trois ans (…) et après un recrutement au Master. »

 Jimmy Losfeld souhaite que la France sorte de la logique de la spécialisation dès la première année. : « Le but de la licence, c’est de découvrir une discipline, que ce soit la santé, les sciences, les sciences humaines, les sciences sociales ou autre chose (…) Aujourd’hui on a un enjeu dans ce pays (…) tant social qu’économique d’élever le niveau de qualifications. Apportons les qualifications au fur et à mesure du diplôme de licence-Master. Et après (…) ces qualifications, pourrons nous prétendre à plusieurs métiers, notamment les métiers de la santé. Mais pas exclusivement. »

 

Vous pouvez voir et revoir l’interview de Jimmy Losfeld, en intégralité :

OVPL : Interview de Jimmy Losfeld le président de la FAGE (fédération des associations générales étudiantes)
10:14

Dans la même thématique

Photo illustration in Poland.
4min

Société

Contenus pornographiques autorisés sur X (ex-Twitter) : quelles sont les règles françaises et européennes en la matière ?

Le réseau social a officiellement autorisé la diffusion de contenus pornographiques et violents sur sa plateforme. Si certaines interdictions persistent, notamment l’interdiction de mise en valeur de « l’exploitation (sexuelle), les atteintes aux mineurs et les comportements obscènes », une telle permissivité pourrait venir percuter les lois française et européenne, qui ont récemment adopté plusieurs dispositions visant à protéger les plus jeunes utilisateurs de l’exposition à ces contenus. Tour d’horizon de ces dispositions.

Le