Lascaux 4, la plus fidèle des copies

Lascaux 4, la plus fidèle des copies

La réplique intégrale de la grotte de Lascaux vient d’ouvrir ses portes au public. Une nécessité pour conserver les œuvres pariétales originales, menacées par le tourisme au milieu du XXe siècle. Déjà en 1983 une première copie avait été inaugurée.
Public Sénat

Par Julie Philippe

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Grottes de Lascaux - Pour la découverte "il y a un côté un peu chasse au trésor" : Jean-Paul Demoule
03:22

Ce 12 septembre 1940, le jeune Marcel Ravidat ne pensait sûrement pas faire une telle découverte. A la poursuite de son chien réfugié dans un terrier, il tombe sur une cavité dans la colline de Lascaux. Devant leurs yeux ébahis, surgissent alors de nombreuses peintures rupestres créées 20 000 ans auparavant. Un véritable bijou considéré comme la « chapelle Sixtine de la préhistoire ».

Un lieu massacré pour le tourisme

Après la Seconde Guerre mondiale, la grotte est ouverte au public, avec toutes les conséquences désastreuses que cela engendre. « Cela a été un massacre, dans la mesure où on a voulu l’aménager pour le tourisme : on a creusé sur plus d’un mètre, perturbé l’hydrométrie, vidé les petits lacs », rappelle Jean-Paul Demoule, archéologue et historien français. A l’époque, chacun peut crapahuter dans la grotte comme bon lui semble et même toucher les peintures, comme le montre cette archive de 1948. La prise de conscience de la fragilité de ces « archives de la préhistoire » survient en 1950, lorsqu’apparaissent des moisissures sur les murs.

Une première copie ouverte en 1983

La grotte est finalement fermée en 1963, avant qu’une première copie ne soit ouverte aux curieux dans les années 1980.  Lascaux 4, la nouvelle réplique grandeur nature qui vient d’être inaugurée, est bien plus sophistiquée que les précédentes. Une solution qui permet de préserver le tourisme, et le « devoir citoyen de l’archéologue de montrer la grotte au plus grand nombre ».

 

Dans la même thématique

Manifestation contre les violences sur les mineurs, Toulouse
4min

Société

Relaxe d’un homme accusé de violences familiales : le droit de correction invoqué par les juges est « contraire à la loi »

Ce 18 avril, la cour d’appel de Metz a relaxé un policier condamné en première instance pour des faits de violences sur ses enfants et sa compagne. Dans leur arrêt, les juges ont indiqué qu’un « droit de correction est reconnu aux parents ». Une décision qui indigne la sénatrice Marie-Pierre de la Gontrie, rapporteure d’une proposition de loi qui interdit les « violences éducatives » depuis 2019.

Le

Lascaux 4, la plus fidèle des copies
4min

Société

« J’ai toujours été frappé par le degré de bienveillance dont je bénéficie », François Molins

Entre 2012 et 2018, une série d’attentats touche la France. Dans la tourmente, une voix rassurante émerge, celle de François Molins, procureur de la République. Pédagogie et sang-froid ont toujours été de mise dans ses prises de parole. Tant et si bien qu’un lien fort s’est construit entre les Français et lui. Comment a-t-il traversé ces moments de terreur ? Comment explique-t-il la sympathie des Français à son égard ? Cette semaine, François Molins est l’invité de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le

Lascaux 4, la plus fidèle des copies
3min

Société

« Quand j’ai abordé les viols sur enfants, j’ai reçu beaucoup de courriers me traitant de rabat-joie », Mireille Dumas

Dans son émission « Bas les masques » ou encore « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a mis en lumière des parcours de vie peu écoutés, et pourtant loin d’être des cas isolés. Alors que les féminicides étaient qualifiés de « crimes passionnels », elle dénonçait déjà les violences perpétrées à l’encontre des femmes, des enfants et des minorités de genre. Quel regard porte-t-elle sur l’évolution de la société sur ces questions ? Comment explique-t-elle son intérêt pour les autres ? Cette semaine, Mireille Dumas est l’invitée de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le