Le style de Brigitte Macron : entre maîtrise et protection

Le style de Brigitte Macron : entre maîtrise et protection

Des jupes courtes aux vestes militaires, la garde-robe de la première des françaises est alimentée par les plus grandes maisons de coutures. Mais que nous disent ces différentes tenues sur l’image de la Première dame ? Brigitte Macron s’en sert-elle pour véhiculer une image particulière ? C’est la question posée à deux spécialistes de la mode internationale, le journaliste anglais Godfrey Deeny et son homologue allemand Alfons Kaiser, lors de la Fashion Week de Paris
Public Sénat

Par Caroline Lebrun

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Cette semaine, nous analysons le style de notre première dame sous l'oeil expert de deux spécialistes de la mode. Décryptage.

Les tenues de Brigitte Macron suscitent beaucoup commentaires.Très récemment, c’est à l’ONU, lors d’un déplacement officiel avec son mari, qu’elle a marqué les esprits avec une robe, que certains qualifient de « trop courte ». 


Pourtant, selon Godfrey Deeny, journaliste anglais et éditeur en chef de FashionNetwork.com, elle n’a pas à rougir, « bien au contraire » : ses tenues, souvent signées Louis Vuitton, lui confèrent une allure moderne et soignée.

Alfons Kaiser, journaliste allemand pour le magazine Frankfurter Allgemeine Magazin souligne quant à lui une allure « apprêtée et toujours bien maitrisée ». Il remarque ensuite que Brigitte Macron n’hésite pas à affirmer son style, même si ce dernier « n’est parfois pas en phase avec les personnes qu’elle rencontre ».

 

Des "tenues militaires" qui protègent signées Vuitton


Il salue également les vestes « militaires » que porte régulièrement la Première dame, issues pour la plupart des collections Vuitton. Il s’agit selon lui d’un choix volontaire, car ces tenues lui procurent alors une protection face aux critiques de l’opinion publique sur son âge ou encore sur son couple. Une manière donc de se protéger soi-même de l’hostilité de la société.

 

Il semble donc qu’au delà de simples bouts de tissus, les vêtements et les tenues portées peuvent en dire long sur les personnes qu’ils habillent…

 

Un reportage à retrouver dans l’émission Déshabillons-les : « Elysée : l’avis de l’ex » le samedi 14 octobre à 15h.

Dans la même thématique

Manifestation contre les violences sur les mineurs, Toulouse
4min

Société

Relaxe d’un homme accusé de violences familiales : le droit de correction invoqué par les juges est « contraire à la loi »

Ce 18 avril, la cour d’appel de Metz a relaxé un policier condamné en première instance pour des faits de violences sur ses enfants et sa compagne. Dans leur arrêt, les juges ont indiqué qu’un « droit de correction est reconnu aux parents ». Une décision qui indigne la sénatrice Marie-Pierre de la Gontrie, rapporteure d’une proposition de loi qui interdit les « violences éducatives » depuis 2019.

Le

Le style de Brigitte Macron : entre maîtrise et protection
4min

Société

« J’ai toujours été frappé par le degré de bienveillance dont je bénéficie », François Molins

Entre 2012 et 2018, une série d’attentats touche la France. Dans la tourmente, une voix rassurante émerge, celle de François Molins, procureur de la République. Pédagogie et sang-froid ont toujours été de mise dans ses prises de parole. Tant et si bien qu’un lien fort s’est construit entre les Français et lui. Comment a-t-il traversé ces moments de terreur ? Comment explique-t-il la sympathie des Français à son égard ? Cette semaine, François Molins est l’invité de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le

Le style de Brigitte Macron : entre maîtrise et protection
3min

Société

« Quand j’ai abordé les viols sur enfants, j’ai reçu beaucoup de courriers me traitant de rabat-joie », Mireille Dumas

Dans son émission « Bas les masques » ou encore « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a mis en lumière des parcours de vie peu écoutés, et pourtant loin d’être des cas isolés. Alors que les féminicides étaient qualifiés de « crimes passionnels », elle dénonçait déjà les violences perpétrées à l’encontre des femmes, des enfants et des minorités de genre. Quel regard porte-t-elle sur l’évolution de la société sur ces questions ? Comment explique-t-elle son intérêt pour les autres ? Cette semaine, Mireille Dumas est l’invitée de Rebecca Fitoussi dans « Un Monde un Regard ».

Le