capture_bretagne_2

« Les docus de Noël » : La chanson bretonne, une lutte pour la sauvegarde d’un héritage culturel

Pendant 130 ans, les Bretons ont eu pour interdiction de parler les dialectes de leur région à l’école. Les lois Jules Ferry de 1881 ont profondément marqué des générations d’enfants du pays dont le breton était la langue maternelle. A la fin des années 1970, la jeunesse bretonne renoue avec les poèmes et les comptines des générations précédentes et s’en inspire pour faire naître une nouvelle musique bretonne engagée. Aujourd’hui, cette période de réveil culturel a pris fin, mais de jeunes artistes reprennent le flambeau pour continuer à faire perdurer l’Armoricain.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

A la fin des années 1960 alors que s’organise une lutte clandestine pour la défense et l’indépendance de la Bretagne, notamment à travers le Front de Libération de la Bretagne, certains choisissent de lutter avec les mots pour voir renaître la culture bretonne. Inspiré par la poétesse Anjela Duval, Gilles Servat fait partie de cette jeunesse qui renoue avec son identité et choisit la scène comme moyen de lutte. Son séjour à Plouaret, dans la ferme d’Anjela Duval lui fait redécouvrir la langue bretonne « J’avais une idée de la langue bretonne comme pas beaucoup parlée et là chez elle, tout le monde la parlait. Je suis rentré à Nantes en me disant que la langue bretonne était loin d’être morte et que j’avais raison de lutter pour elle et qu’il fallait que je l’apprenne mieux que ça », raconte-t-il dans le documentaire « La Grande Histoire de la Bretagne » réalisé par Frédéric Brunnquell.

Gilles Servat s'est beaucoup inspiré de la poésie d'Anjela Duval dans l'écriture de ses chansons bretonnes
La grande Histoire de la Bretagne
Une chanson engagée ?Dan Ar Braz, Alan Stivell, Glenmor, tous des musiciens et interprètes bretons qui ont souhaité défendre la culture bretonne qui sont allés jusqu’à l’Olympia pour le faire. Entre le folklore et l’électro, leurs chansons deviennent des hymnes pour la jeunesse bretonne et intègrent aussi les cortèges des manifestations comme en 1972 lors de la grève illimitée des salariés bretons du Joint Français qui entonnent « La blanche Hermine » de Gilles Servat. Pour l’écriture de leurs textes, ils s’inspirent des luttes actuelles. C’est le cas par exemple de Gildas le Fur, avec sa chanson en français « Le sort du paysan », qui rend hommage aux paysans et aux ouvriers bretons. Un peu plus tard, au début des années 1990, la musique bretonne devient le fer de lance des festivals saisonniers comme le festival des Vieilles Charrues dans la commune de Carhaix-Plouguer, 7 000 habitants, qui accueillait en 2018 un peu plus de 280 000 spectateurs et où s’est produit, en 2000, Alan Stivell.La nouvelle générationSi la chanson bretonne a connu de belles années, aujourd’hui l’engouement pour les chants celtes s’est quelque peu éteint. Pourtant, une nouvelle génération d’artistes bretons qui ont grandi pendant le réveil de la culture bretonne, reprennent aujourd’hui le flambeau. En mai 2022, lors de l’Eurovision, la France était représentée par Alvan & Ahez, un groupe breton qui a interprété dans un style électro la chanson « Fulenn ». Malgré les années, l’importance de faire vivre cette langue qui n’est pas réservée au chant traditionnel demeure dans l’esprit des jeunes chanteurs bretons.Retrouvez le documentaire « La grande histoire de la Bretagne » sur Public Sénat vendredi 6 janvier à 22h puis en replay sur notre site internet

Dans la même thématique

« Les docus de Noël » : La chanson bretonne, une lutte pour la sauvegarde d’un héritage culturel
5min

Société

Phillipe Diallo, Président de la Fédération Française de Football : « c’est presque un projet de société, une sorte de vivre ensemble, qu’on est amené à diriger »

Le 28 février 2023, après des semaines de crise, Noël Le Graët sous le coup de plusieurs accusations d’harcèlement moral et sexuel, est contraint à la démission. Un an après, la nomination de Philippe Diallo, jusqu’ici vice-président, a-t-elle permis de changer les choses ? Le nouveau président a-t-il mis fin à l’entre-soi dénoncé à l’époque ? Qu’a-t-il mis en place pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes ? Interrogé par Anne-Laure Bonnet sur le plateau de Sport, etc. il revient, sur 12 mois à la tête de la première fédération sportive de France.

Le

Installation dans un champ d’un panneau indiquant Votre alimentation commence ici
7min

Société

Agriculture : qu’est-ce que les « clauses miroirs » que demandent les agriculteurs ?

Le terme revient souvent dans la crise agricole. Les « clauses » et « mesures miroirs », qu’exigent les agriculteurs, sont un moyen d’éviter une concurrence déloyale. L’idée est d’imposer aux pays tiers les mêmes normes environnementales que celles exigées en France et en Europe aux agriculteurs. Si le gouvernement affiche son volontarisme, leur mise en œuvre est complexe et semée d’embûches…

Le

MARIA RESSA : PRESS CONFERENCE AT RSF PARIS
7min

Société

Respect du pluralisme sur CNews : « Il ne s’agit pas d’encadrer la liberté d’expression, mais de faire respecter la loi », assure Christophe Deloire

Après la décision du Conseil d’Etat demandant à l’Arcom de renforcer son contrôle du respect du pluralisme par la chaîne CNews, Reporters sans frontières est accusé par les médias du milliardaire Vincent Bolloré de porter atteinte à la liberté d’expression. Après avoir reçu le soutien d’une vingtaine d’avocats, RSF se dit déterminé à vouloir faire appliquer la loi.

Le