Les inégalités salariales font perdre 62 milliards d’euros à l’économie française

Les inégalités salariales font perdre 62 milliards d’euros à l’économie française

Selon un rapport de la Fondation Concorde, les différences de salaires entre les femmes et les hommes créent un manque à gagner considérable dans l’économie française et le budget de l’État.
Public Sénat

Par Public Sénat (sujet vidéo : Fabien Recker)

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes coûtent cher. Très cher. Selon une étude réalisée par la Fondation Concorde, l'écart entre les rémunérations des deux sexes coûterait chaque année 62 milliards d’euros à l’économie française.

En France, l'écart salarial entre les femmes et les hommes atteint 15,8%. Autrement dit, le 3 novembre à 11h44, les Françaises vont commencer à travailler « bénévolement » jusqu'au 31 décembre, selon le collectif Les Glorieuses.

Si les femmes étaient rémunérées au même niveau que leurs homologues masculins, cela créerait une hausse de la consommation de 22 milliards d’euros, et une hausse de 26.000 du nombre de créations d’emplois annuelles, estime la Fondation Concorde.

Un gain considérable pour les finances publiques

Par effet de ricochet, c’est une manne financière conséquente qui pourrait revenir dans les caisses de l’État, avec le bond des prélèvements obligatoires : 169 milliards d’euros supplémentaires de rentrées fiscales sur un quinquennat.

De quoi baisser de 40% l’impôt sur le revenu, de diminuer de trois points la TVA ou encore d’augmenter de 50% le budget d’un ministère comme celui de la Justice, la Défense ou l’Éducation nationale.

Dans la même thématique

Paris 2024: Preparations, Ile-De-France, France – 23 Jul 2024
8min

Société

Jeux Olympiques : une étude donne la France 3ème au classement des médailles

Le dernier rapport de prévision de l’institut Gracenote Nielsen prédit une performance historique aux JO de Paris pour la délégation française. L’Hexagone, favorisé par son statut de pays hôte des Jeux, pourrait terminer 3ème au tableau des médailles, derrière la Chine et les Etats-Unis.

Le

FRA : ASSEMBLEE : QUATRE COLONNES
6min

Société

Respect du pluralisme dans les médias : « Les critères de l’Arcom sont flous et contradictoires », selon François Jost

Six mois après la décision du Conseil d’Etat demandant à l’Arcom de renforcer son contrôle en matière de respect du « pluralisme et d’indépendance de l’information » par la chaîne CNews, le gendarme de l’audiovisuel s’appuiera désormais sur un faisceau d’indices, il appréciera « s’il y a eu un « déséquilibre manifeste et durable dans l’expression des courants de pensée et d’opinion ».

Le