« Les jeunes ne sont pas moins lecteurs mais ils consacrent moins de temps à la lecture »

« Les jeunes ne sont pas moins lecteurs mais ils consacrent moins de temps à la lecture »

Invité de l’émission « On va plus loin », Vincent Monadé, président du Centre national du livre, est venu parler de la cinquième édition de « Partir en livre » qui démarre le 10 juillet dans toute la France.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Déjà la cinquième édition, pour « Partir en livre » qui va débuter mercredi 10 juillet et qui se veut la grande fête du livre pour la jeunesse.

Pour Vincent Monadé, président du Centre national du livre, il ne s’agit pas de convaincre les jeunes de lire mais « de les attraper le plus jeune possible pour en faire des lecteurs et ne jamais les perdre » : « Un enfant lit naturellement, ou quasiment. Quand il n’a pas de problème d’apprentissage de la lecture, il est facilement lecteur. Mais à l’adolescence il y a un décroché (…) Donc il faut accompagner les jeunes pour leur rappeler que la lecture c’est avant tout du plaisir. » 

 « L’idée est de sortir ces livres de leurs lieux habituels (…) Il est dans les jardins publics, dans les piscines, dans les campings, sur les plages, au pied des centres de loisir (…) Le livre est bien accueilli partout. Il suffit juste de sortir d’une espèce de germanopratisme qui peut mettre le livre comme intimidant. Mais il ne l’est pas. »

Pour le président du Centre national du livre, les jeunes ne s’éloignent pas plus des livres que les adultes : « On a le même temps de loisirs depuis des années (…) Avant, on avait peu de loisirs. Maintenant, on en a beaucoup plus. Donc, on arbitre entre les loisirs. Ce sont rajoutés les réseaux sociaux, les séries, les jeux vidéo (…) Les jeunes ne sont pas moins lecteurs mais ils consacrent moins de temps à la lecture.

Et de rappeler qu’en France, le livre papier tient toujours la dragée haute sur les livres numériques : « Chez nous, tout le monde est très attaché au livre papier. Les liseuses n’ont pas marché dans notre pays. Nos concurrents, c’est plus les smartphones et les tablettes que les liseuses (…) Le livre numérique représente 6 à 7% du marché du livre général en France. C’est un secteur qui croît mais doucement. Le livre papier reste ultra-dominant. »

 

Vous pouvez voir et revoir cet entretien, en intégralité :

OVPL. Entretien avec Vincent Monadé, président du Centre national du livre (en intégralité)
08:30

Dans la même thématique

Lea, au premier jour de sa Vie
5min

Société

Périnatalité : « Infantiliser les femmes ne mène à rien de bon » selon la journaliste Renée Greusard

Le 14 mai dernier, la mission d’information sur l’avenir de la périnatalité auditionnait quatre journalistes spécialistes des questions de grossesse et de parentalité. Une audition qui a permis d’évoquer la question de la santé mentale durant le post-partum, l’information qui est faite autour et l’insuffisance des moyens alloués aux maternités.

Le

Paris : International women s rights day
4min

Société

#Metoo : 150 personnalités réclament une « loi intégrale contre les violences sexuelles »

Ce mardi, Le Monde publie la tribune de près de 150 personnalités, notamment des actrices, appellent à la mise en place d’un ambitieux plan de lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Un appel lancé alors qu’Emmanuel Macron a ouvert la voie à une évolution de la définition juridique du viol, pour y intégrer la notion de consentement. La présidente de la délégation sénatoriale aux droits des femmes réclame de son côté une meilleure formation de la police et de la justice.

Le