Plan climat : « Des mesures qui ne vont pas dans le sens de la lutte contre la pollution de l’air »

Plan climat : « Des mesures qui ne vont pas dans le sens de la lutte contre la pollution de l’air »

Invité de l’émission Sénat 360, Franck Laval, président de l’association « Écologie sans frontière », est revenu sur l’annonce des premières mesures du Plan Climat. Il déplore que celles-ci n’aillent pas assez dans le sens de la lutte contre la pollution de l’air.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Ce sont des mesures qui sont bonnes pour le climat de manière générale mais qui ne vont pas dans le sens de la lutte contre la pollution de l’air ». Franck Laval s’est montré déçu par l’annonce des premières mesures concrètes du plan climat porté par Nicolas Hulot. «Ce ne sont malheureusement pas ces mesures-là qui vont changer la donne. À court terme nous avons un problème de santé publique. 48 000 personnes meurent chaque année à cause de la pollution atmosphérique ».

 

Le président de l’association Écologie sans frontière est revenu sur les quatre mesures phares annoncées par le ministre le 18 septembre, et notamment celle de la prime à la casse pour les vieux véhicules polluants. Pour lui, Nicolas Hulot ne « s’attaque pas au dur », c'est-à-dire le diesel, responsable de la pollution aux particules fines dangereuses pour la santé. « C’est une prime à l’encouragement à acheter une nouvelle voiture. Il y a tout un tas d’idées qui pourraient ne pas favoriser les constructeurs automobiles. Je préférerais une prime pour prendre le train par exemple. » Sur les autres mesures, il parle d’un « bon début » et d’un « symbole assez fort » à propos de la mise en place du chèque énergie.

Dans la même thématique